05242017Headline:

l’opérateur télécoms français ,Orange triple son bénéfice en 2015

orange

Fin 2015, l’opérateur télécoms français comptait 110 millions d’abonnés en Afrique et au Moyen-Orient où il a réalisé un chiffre d’affaires de 4,89 milliards d’euros, en hausse de +5,1 % à base comparable sur un an. C’est la seule zone dans laquelle Orange a vu ses revenus progresser.

En 2015, Orange a maintenu sa croissance et ses marges en Afrique et au Moyen-Orient.

Le groupe télécoms français, présent dans une vingtaine de pays de la région, y comptait 110,2 millions de clients fin 2015. Un nombre similaire à celui de fin 2014, mais en progression de +4,1 % à base comparable, en tenant compte de la cession d’Orange Ouganda en novembre 2014, de la mise en équivalence de Telkom Kenya au 31 décembre 2014 et de l’intégration globale de Médi Telecom (Maroc) au 1er juillet 2015.

La région reste la plus dynamique du groupe. Orange y a réalisé un chiffre d’affaires de 4,899 milliards d’euros en 2015 (+5,1 % sur un an, en base comparable), tandis qu’il baissait de -1,7 % en Europe (9,963 milliards d’euros) et de -0,8 % en France (19,14 milliards d’euros).

Croissance spectaculaire

De fait, la hausse des revenus en Afrique et au Moyen-Orient permet au groupe français de stabiliser son chiffre d’affaires à 40,236 milliards d’euros en 2015 (-0,1 %) après une baisse de -2,5 % en 2014.

Orange a enregistré une croissance spectaculaire de son résultat net part du groupe qui est multiplié par près de 3, s’établissant à 2,652 milliards d’euros en 2015 contre 925 millions en 2014, une performance « liée notamment à l’évolution favorable des résultats opérationnels, à la diminution de la charge d’impôts et au résultat net des activités en cours de cession ».

Environ 71 % des nouveaux clients d’Orange en 2015 ont été gagnés dans la zone Afrique et Moyen-Orient (4,4 millions sur un total de 6,2 millions de clients supplémentaires).

« La zone Afrique Moyen-Orient représente pour nous un territoire de croissance dans lequel nous continuons à nous développer et à investir à travers notre nouvelle holding Orange Middle East & Africa comme le prouvent notre montée au capital de Médi Telecom au Maroc et nos récents projets d’acquisitions au Burkina Faso, au Libéria, en Sierra Leone et en République Démocratique du Congo », a indiqué ce mardi, dans un communiqué, Stéphane Richard PDG du groupe télécoms Orange.

Source : Jeune Afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment