06252022Headline:

L’Ukraine en guerre et en quête d’argent frais

L’Ukraine a annoncé qu’elle allait émettre des « obligations de guerre » à partir de ce mardi afin de financer ses forces armées dans leur bataille contre l’invasion russe. Kiev cherche à rassurer les investisseurs internationaux sur le fait que le pays ne fera pas défaut sur sa dette. Mais les inquiétudes sont là, le FMI s’est dit inquiet des conséquences de la guerre en Ukraine sur l’économie de la région et le pays est toujours sur perfusion internationale,

Cette collecte de fonds est une « obligation militaire » destinée à « tous ceux qui souhaitent soutenir le budget du pays en ces temps troublés » a dit le ministère ukrainien des Finances lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs.

Chacun -nationaux et étrangers- « peut soutenir le financement des besoins de l’armée et du budget d’Etat en acquérant nos obligations militaires », écrit encore le ministre des Finances Serguiï Martchenko sur sa page Facebook.

Les premières enchères sont annoncées pour ce mardi. D’une valeur nominale de 1.000 hryvnias (environ 30 euros), ces obligations seront émises pour un an, et leur rendement sera déterminé lors des enchères, a encore précisé le ministère des Finances dans un communiqué. Le montant total de cette émission n’a pas été précisé.

La menace d’un conflit armé a pesé ces dernières semaines sur les investisseurs étrangers qui ont été les premiers à réagir en se délestant prestement de leurs obligations devenues soudainement beaucoup plus risquées, d’où une hausse brutale des taux d’intérêts.

Soutien du FMI
Le pays a aussi demandé vendredi une aide d’urgence au Fond monétaire international qui a dit explorer toutes les options pour un soutien financier supplémentaire. L’Ukraine est sous programme FMI depuis juin 2020 avec la signature d’un crédit classique de 5 milliards de dollars. Une mission a été lancée par l’institution pour une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars.

En 2019, le PIB par habitant restait inférieur de 20 % par rapport à 1990 et l’Ukraine n’a jamais retrouvé son niveau d’avant l’effondrement de l’Union soviétique. La faute notamment à la corruption et à l’oligarchie qui reste très attachée à celle de la Russie. L’arrestation l’an dernier de deux diplomates ukrainiens à la frontière polonaise, alors qu’ils transportaient 16 kilos d’or pur et des dizaines de milliers de dollars en liquide témoignait bien de l’urgence à lutter contre la corruption et à réformer la justice. Le FMI a d’ailleurs conditionné son aide à la lutte anti-corruption et à une accélération de la réforme judiciaire.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles