09222018Headline:

Métro d’Abidjan/Macron affirme que la France n’a jamais proposé une telle offre pour un projet de transport

Le Président français a en marge du 5ème Sommet Union africaine-Union européenne ouvert mercredi à Abidjan, lancé, ce jour, le démarrage des travaux de la ligne 1 du Metro d’Abidjan en compagnie de son homologue ivoirien à la gareRAN de Treichville comme constaté sur place par KOACI.

C’est par le dévoilement de la stèle (ph2) qui acte le démarrage des travaux du projet qui fait polémique pour son cout exorbitant, que la cérémonie a débuté.

Se prononçant sur ce projet,Emmanuel Macron  a à l’occasion déclaré que la France n’a jamais proposé une offre de financement sans précédent à un pays pour le démarrage d’un projet de transport urbain à l’étranger.

«Avec 1,4 milliard d’Euros, cette offre constitue l’effort le plus important que la France ait jamais réuni au démarrage d’un projet de transport urbain à l’étranger. Il est le signe de la confiance qui nous réunies et de cet engagement. S’ouvre une nouvelle page entre maintenant et la finalisation des travaux en 2022, » a-t-il précisé.

Tout en remerciant, les entreprises françaises, les financeurs français qui se sont engagés derrière la Côte d’Ivoire et à ses côtés pour la réalisation du projet, le vœu du Président français est qu’il y ait une conduite exemplaire des travaux.

Pour une bonne conduite des travaux,Emmanuel Macron  souhaite de manière partenariale, conjointe, la mise sur pied «d’un comité de suivi qui permettra de s’assurer du bon respect des délais à chaque étape, du respect de toutes les normes et des standards de meilleures qualité international, du respect de toutes les règles de déontologie auxquelles nous tenons profondément l’un et l’autre et du respect des répercutions économiques et de l’implication des PME ivoiriens dans le cadre du projet et du développement économique. »

«Je souhaite que notre ambassadeur soit particulièrement impliqué à vos côtés dans le suivi de ce travail, » a ajouté Macron.

Il a annoncé qu’il est fier qu’un groupement d’entreprises françaises permette la réalisation de ce projet d’aménagement urbain pour une mégalopole régionale, continentale qui est indispensable, au bénéfice des abidjanais et abidjanaises.

Le Président français a rassuré les ivoiriens que le Métro d’Abidjan est le premier projet concret dans le cadre des relations bilatérales entre son pays et la Côte d’Ivoire.

Selon lui, c’est une infrastructure essentiel avec 37,5 km entre les communes de Port-Bouët et Anyama, une vingtaine de gares qui permettra un démarrage de la ligne, de transporter 500000 passagers par an.

Il reste convaincu que ce projet changera la vie des habitants, permettra de développer des activités économiques et est cohérent avec les engagements climatiques parce qu’il réduira les déplacements individuels.

Macron a enfin conclu que ce projet s’accompagne également d’une rénovation des infrastructures en particulier du pont et d’un travail aussi plus profond pour lequel, la France est aussi partenaire qui est la ligne ferroviaire qui elle aussi permettra d’améliorer les communications, le rayonnement économique du pays.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment