07172018Headline:

Monde des affaires: Découvrez les 2 ivoiriennes qui font bouger l’économie sur le continent

Elles sont de divers secteurs de l’économie africaine et y occupent une place de choix. Dans le dernier classement des 50 femmes les plus influentes du business africain établi par Jeune Afrique, figurent deux ivoiriennes.

Pétrole, logistique, télécoms, immobilier, finance, consommation, conglomérat, assurances, agro-industrie, les femmes ont investi tous les secteurs de l’économie africaine. Bien que leur représentativité soit relativement faible en comparaison aux attentes des décideurs, ces femmes ont su s’imposer dans le développement du continent en prenant une part active à la vie économique. Dans un classement où les géants se taillent les grosses parts avec une douzaine de femmes pour l’Afrique du sud, près d’une dizaine pour le Nigéria et le Maroc, la Côte d’Ivoire peut compter sur deux de ses valeurs féminines à savoir Janine Kacou-Diagou, et Martien Coffi-Studer. Les deux seules ivoiriennes du classement sont des actrices importantes des secteurs des assurances et de la logistique où elles s’illustrent depuis plusieurs années.

Janine Kacou-Diagou, la directrice du groupe Nsia est à la tête d’une entreprise dont la croissance a dépassé les frontières nationales. Le groupe a récemment acquis les actions de la Diamond Bank Sa, une filiale du groupe nigérian du même nom. Habitué des classements du même genre, notamment le Top 10 des 100 leaders africains de demain, Janine Kacou-Diagou s’est depuis un an investi dans la promotion de l’entrepreneuriat en initiant le prix Bjkd.

Sa compatriote, Martine Coffi-Studer dirige elle la filiale ivoirienne du groupe Bolloré Africa Logistics. Ancienne ministre de la communication, actrice majeure dans l’acquisition du contrat du second terminal du port d’Abidjan, elle est également la fondatrice d’une agence de communication et siège au sein du Conseil d’administration de10 autres compagnies.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment