06032020Headline:

Orange Côte d’Ivoire, va-t-elle supprimer les frais de transfert monétaire en ces temps du Coronavirus ?

Orange Côte d’Ivoire, va-t-elle suivre les recommandations de l’État et supprimer les frais de transfert monétaire en ces temps du Coronavirus ?

En temps de guerre ou d’urgence, les usines sont réquisitionnées, les hôtels sont réquisitionnés, les écoles et universités sont réquisitionnés, les médecins et soignants sont réquisitionnées, les réservistes sont réquisitionnés, les services de distribution d’eau et d’électricité sont réquisitionnés, les services de téléphonie sont réquisitionnés.

En temps de paix et en temps normal, on permet aux entreprises de faire du profit sur les citoyens du pays, mais en situation d’urgence ou de guerre, l’état peut prendre le contrôle de toutes les entreprises dont les activités peuvent permettre la survie de la population et maintenir le pays debout.

Si on peut réquisitionner des humains et les obliger à aller travailler, ce n’est pas une entreprise qu’on ne peut pas réquisitionner pour la survie de la nation.

Si Orange ne veut pas suivre les recommandations de l’État pour supprimer les frais de transfert monétaire, le gouverneur doit sortir l’arme de la réquisition, car même en France quand le « plan Blanc » est lancé aucune personne ou entreprise concernée ne peut s’y soustraire.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles