02182018Headline:

Orange et Côte d’Ivoire Télécom vidées de leurs locaux d’Agboville

Carte coteivoire-dls-FR-m

6w8gbsg2

Agboville, 04 sept (AIP)- Les sociétés de téléphonie fixe, Côte d’Ivoire-Télécom, et mobile, Orange Côte d’Ivoire, ont été vidées de leurs locaux d’Agboville, mercredi matin, suite à une décision de justice du tribunal, a constaté l’AIP.

Par la grosse du jugement civil en date du 22 août rendu par la section de tribunal d’Agboville, puis l’arrêt de la Cour d’Appel d’Abidjan et leurs significations antérieures, la société Côte d’Ivoire-Télécom a été appelée à vider immédiatement les lieux qu’elle occupe à Agboville, tant de sa personne, de ses biens que de tous occupants de son chef, a déclaré l’huissier de justice, Me Vassiriki Aidra.

Le local abrite aussi les bureaux de la maison de téléphonie mobile, Orange Côte d’Ivoire, partenaire de Côte d’Ivoire-Télécom.

L’huissier de justice a expliqué que cette parcelle de terrain est la propriété de la famille Racine Sow, détentrice du titre foncier numéro 100, en date de l’année 1929.

« C’est ici qu’habitait Kady Sow, la première épouse de feu Houphouët-Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire », a révélé un vieux chef de village, trouvé sur les lieux, lors du déménagement.

De la grosse du jugement civil contradictoire numéro 22 Août, réitérées à deux reprises, le 05 novembre 2012 et le 27 mai 2013, près le Tribunal et la Cour d’appel d’Abidjan, l’huissier a averti qu’Agboville pourrait être privée de téléphone fixe et mobile ainsi que de l’internet, le cas échéant.

La responsable de l’agence Côte d’Ivoire-Télécom d’Agboville, Mme Achi Cho, interrogée par l’AIP, a refusé de se prononcer sur le sujet.

(AIP)

dd/cmas

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles