08122020Headline:

Pesticides obsolètes : 329 tonnes de produits incinérés

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, a lancé, le jeudi 23 juillet 2020 au Port autonome d’Abidjan, dans l’enceinte de la société RMG, l’opération d’incinération de 329 tonnes de pesticides obsolètes et déchets associés (Poda).

« Le lancement de l’incinération de 329 tonnes de pesticides obsolètes et déchets associés témoigne de l’engagement du gouvernement, avec l’appui de la Banque mondiale, de protéger l’environnement et la santé des populations contre les effets néfastes de ces déchets dangereux. C’est un appui que le gouvernement vient donner à tous les détenteurs de ces produits », a expliqué Joseph Séka Séka.

Le ministre, après avoir visité les entrepôts de stockage de l’entreprise RMG, a procédé à la mise en marche des installations industrielles d’incinération qui, avec une capacité de 1 200 degrés, devront permettre de réduire en cendres ces pesticides obsolètes.

Il a annoncé l’organisation d’une campagne de sensibilisation sur l’usage convenable des pesticides et un renforcement de cadre juridique, afin de prévenir toute nouvelle accumulation de Poda.

Selon le coordonnateur du Projet de gestion des pesticides obsolètes et déchets associés (Progep-CI), Georges Kouadio, les Poda ont été collectés, depuis mai 2020, dans les districts d’Abidjan et Yamoussoukro, dans les régions de la Marahoué, du Bas-Sassandra et du Bélier, sous la supervision du Centre ivoirien antipollution (Ciapol).

Source: CICG

Comments

comments

What Next?

Recent Articles