09202018Headline:

Pierre Laporte (Banque mondiale): La Côte d’Ivoire à besoin d’appuis budgétaires

Le Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin le Togo, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et la Guinée, Pierre Laporte a annoncé que la Banque mondiale a approuvé le décaissement de 492 milliards Fcfa (879 millions dollars Us) pour financer 10 nouveaux projets en 2019. C’était lors d’une conférence de presse , le jeudi 27 juillet, au bureau régional de la Banque basé à Abidjan Cocody.

Avant l’exécution de ces 10 nouveaux projets de 2019, la banque avait accordé à la Côte d’Ivoire en 2018 un prêt d’un montant de 683 milliards Fcfa (1,218 milliards dollars Us 1 dollar= 540 Fcfa) pour 11 projets. Et selon les six instruments du groupe utilisés pour appuyer le pays, le taux de décaissement s’est établi à 15,4% (soit 136 milliards Fcfa y compris l’appui budgétaire), alors qu’il était à 37% l’année dernière. Mais, justifie le directeur des Opérations, ce taux est le résultat de nouveaux projets qui ont fait leur apparition, compte tenu surtout de leur durée. Il a par ailleurs noté que parmi les 11 projets à financer, le dossier du grand Abidjan a reçu l’appui le plus colossale de la banque avec un montant de plus de 170 milliards Fcfa, suivi par le projet de la transformation de la noix de cajou (plus de 108 milliards Fcfa) pour améliorer la chaîne de valeur et obtenir de la valeur ajoutée.

Pierre Laporte a indiqué que la Côte d’Ivoire a également bénéficié d’un appui budgétaire de l’ordre de plus de 68 milliards Fcfa (127 millions dollars Us 1 dollar= 540 Fcfa) le mois dernier…

 

Retrouvez la suite de cet article sur fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment