11182017Headline:

Pont HKB-Affaire monnaie exacte: Ce qui a fait reculer la direction

La décision de Socoprim était à la fois incompréhensible et impopulaire. Conséquence, elle n’a duré que quatre jours.

En effet cette société en charge de la gestion du pont Henri Konan Bédié a pris une mesure le 9 novembre qui contraint les usagers à disposer de la monnaie exacte pour s’acquitter du péage à ces guichets. Et pour cause, selon Lionel Atindehou, directeur adjoint d’exploitation à la Socoprim il y aurait une rupture de monnaie au niveau de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

Face à la mobilisation des internautes contre cette mesure, Socoprim n’a eu d’autre choix que de reculer et d’accepter à nouveau les coupures de 1.000 F et 2.000 F Cfa.

Après avoir réussi à dissuader les usagers en novembre 2015 à se présenter à leurs différents guichets avec les billets de 5.000F Cfa et 10.000 F Cfa, les autorités de cette structure ont voulu à nouveau s’engouffrer dans la même brèche. Manque de pot cette fois.

ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment