12172018Headline:

Production pétrolière: Le Qatar ne fera plus partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à partir de janvier 2019.

Le Qatar ne fera plus partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à partir de janvier 2019. Le pays a annoncé sa décision de quitter l’organisation le lundi 3 décembre 2018.

Il est l’un des anciens de l’Organisation et pourtant le Qatar quittera l’Opep dès janvier 2019. Selon le ministre qatari de l’Energie, Saad Al-Kaabi, cette décision répond à la volonté des autorités de se concentrer sur la production gazière dont le pays est le premier exportateur mondiale. Rentré dans l’organisation en 1961 juste après sa création un an plus tôt par l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Irak, le Koweit et le Venezuela, le Qatar y avait devancé des pays comme le Nigeria, l’Algérie ou même les Emirats Arabes Unis.

Son départ de l’organisation selon certains observateurs seraient dû à la rupture en juin 2017 des relations diplomatiques avec l’Arabie Saoudite avec qui le pays voudrait prendre ses distances. Quantitativement, le départ du Qatar n’aura pas d’incidence importante sur la production mondiale, le pays produisant moins de 2% de celle de toute l’Organisation. Ce n’est d’ailleurs pas une première. L’Equateur et le Gabon avaient déjà quitté l’organisation en 1992 et en 1995, respectivement. Le premier cité y est cependant revenu en 2007 quand le second a lui retrouvé les autres membres en juillet 2016.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment