11212019Headline:

Relance du Projet Soja dans le Bafing et le Kabadougou

Un cadre du Bafing satisfait du déploiement de l’action sociale du gouvernement dans sa région. Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, n’a pu contenir sa joie, ce vendredi à Touba, lors du lancement par le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural Kobenan Kouassi Adjoumani, de la relance du projet soja.

Cette phase pilote de redémarrage de la production du soja – avant son extension en 2020 – répond à la doléance des populations lors de la visite d’Etat, effectuée en juillet 2015 par le Président de la République Alassane Ouattara. Sur place, promesse a avait donné par le chef de l’exécutif de relancer ce projet emblématique, véritable outil de développement des régions du Bafing, du Kabadougou et du Folon. Ainsi ce projet d’un coût global de 46 milliards F Cfa, financé à hauteur de 15 milliards F Cfa par l’Etat et la différence par le secteur privé, permettra de réduire le chômage, améliorer les conditions de vie des populations et contribuer à la sédentarisation de la jeunesse.

A cet égard, le ministre Sanogo a, au nom des populations bénéficiaires, exprimé des mots de profonde gratitude à l’endroit du Président de la République, du Vice-président, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et du Patron de l’agriculture en Côte d’Ivoire pour la relance de ce projet. « Tout ceci nous permet de vérifier cette célèbre phrase : quand Ado dit Ado fait », a-t-il fait savoir. Puis Moussa Sanogo a dévoilé les grands chantiers de développement prévus pour la région. « Chères populations du Bafing, quelque chose est en train de se passer dans notre région. Nous signions hier à Washington, aux Etats-Unis, une convention d’installation d’une centrale de production d’énergie solaire à Touba. Aujourd’hui, nous sommes au lancement du Projet Soja. Demain, nous procéderons au lancement de la construction d’infrastructures scolaires dans les villages des sous-préfectures de Koro, Koonan, Touba, Guintéguéla. Nous viendrons également pour la construction de forage dans des villages de la région. Nous apprécierons ensemble l’extension du programme d’électrification et routier, notamment la réalisation de la route Touba-Séguéla et le tronçon Touba-Ouaninou », a-t-il promis aux siens. Enfin, en présence de sa collègue de l’Autonomisation de la femme, Myss Dogo Belmonde, il a appelé les cadres du Bafing, à une convergence d’action et invité les jeunes et les femmes à s’organiser afin de bénéficier des atouts dont regorge la région en matière d’agriculture. Pour rappel, les travaux relatifs aux activités de production, prévus en 2019, seront exécutés sur les blocs de l’ex-projet soja sur une superficie de 1600 ha dont 800 ha dans la région du Bafing et 800 ha dans le Kabadougou.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment