05182024Headline:

résilience de secteurs agricoles : consultation et lancement opérationnel du projet SAGA 2 en côte d’ivoire

Abidjan, le 16 mars 2024. Cinq mois après le lancement officiel à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation (date du lancement) organisée à Dimbokro, le projet « Sécurité alimentaire et agriculture : une adaptation accélérée » (SAGA 2) entrera dans sa phase opérationnelle en Côte d’Ivoire le 26 avril prochain.

Ce lancement opérationnel sera précédé d’un atelier de consultation nationale prévu du 23 au 25 avril 2024 à Grand Bassam. L’objectif principal de l’atelier est de permettre à l’ensemble des parties prenantes de définir conjointement les priorités et les activités du projet, en parfaite adéquation avec les priorités nationales.

Le Ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, présidera le lancement opérationnel du projet. Sont également attendus à cet important rendez-vous, les experts des ministères sectoriels de l’Agriculture, de l’Environnement, les partenaires de mise en œuvre du projet représentant les groupements de producteurs, les organisations de la société civile, les instituts de recherche et les universités, ainsi que la Délégation du Québec à Abidjan.

Coordonné par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le projet SAGA 2 a été rendu possible grâce à un partenariat technique et financier avec le Gouvernement du Québec. Financé à hauteur de 5 millions de dollars US (soit environ 3 milliards de francs CFA), le projet se déploiera sur la période 2023-2026, en Côte d’Ivoire ainsi que dans les deux autres pays partenaires, Haïti et le Sénégal.

SAGA 2 fait suite au projet SAGA 1 « Sécurité alimentaire : une agriculture adaptée » mis en œuvre en Haïti et au Sénégal entre 2018 et 2023. Ce projet pilote a joué un rôle déterminant dans le renforcement de la planification de l’adaptation pour la sécurité alimentaire et la nutrition en relevant les défis posés par les changements climatiques sur les secteurs agricoles.

Fort du succès de cette première phase, SAGA 2 se présente comme une nouvelle étape ambitieuse pour la mise à l’échelle, en intégrant la Côte d’Ivoire.

En mettant l’accent sur le renforcement des capacités des institutions publiques en charge de l’action climatique et sur l’implication des communautés, le projet cherchera à promouvoir une agriculture résiliente, tout en tenant compte des questions cruciales telles que l’autonomisation des femmes, l’emploi des jeunes et la préservation de l’environnement.

What Next?

Recent Articles