07202024Headline:

RTI: Le mot d’ordre de grève suspendu, les raisons

Le Syndicat national des agents des organes des secteurs public et parapublic de l’information (Syninfo) a justifié vendredi la suspension de la grève par la satisfaction de certaines revendications.

Le mercredi 26 juin 2024, les travailleurs de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) avaient déposé un préavis de grève, menaçant de paralyser les activités de l’institution. Ce mouvement, orchestré par le Syninfo, devait débuter le lundi 8 juillet 2024 à 07h30 pour se poursuivre jusqu’au mercredi 10 juillet 2024 à minuit.

Cependant, lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire tenue le 5 juillet 2024 à Cocody, les travailleurs de la chaîne nationale ont décidé de suspendre le mot d’ordre de grève. Une décision prise en considération de plusieurs facteurs clés qui ont émergé dans le cadre de récentes discussions et négociations.

La décision de suspension s’explique, d’abord, par les interventions de la Fédération des Syndicats Autonomes de Côte d’Ivoire (FESACI-CG) et de l’Intersyndicale des Secteurs des Médias de Côte d’Ivoire (ISMCI).

Ensuite, les accords conclus lors des séances de médiation des 1er et 03 juillet 2024, organisées par l’intersyndicale ISMCI entre la Direction Générale et les travailleurs de la RTI représentés par le SYNINFO, ont permis de trouver des solutions à trois des dix revendications initialement posées.

De plus, la conciliation réalisée par l’Inspection du travail et des lois sociales de Cocody 2 les 2 et 4 juillet 2024, ainsi que le procès-verbal qui en a résulté, ont permis de trouver un terrain d’entente satisfaisant pour les deux parties.

Les agents ont toutefois tenu à souligner que « la présente suspension du mot d’ordre de grève court jusqu’à satisfaction totale et dans les délais convenus de tous les points d’accord ».

Les autorités ivoiriennes ont été remerciées pour leur implication dans la résolution de cette crise à la télévision nationale, le Président de la République de Côte d’Ivoire, en premier. Le Syninfo a exprimé sa gratitude envers le Premier ministre et son cabinet, en particulier à M. Baba Coulibaly, conseiller du Premier ministre.

Le Ministre de la Communication et son cabinet, la Centrale Syndicale FESACI-CG, l’ISMCI ainsi que Le président du Conseil d’Administration de la RTI, ont également reçu des remerciements pour leur rôle actif dans les négociations.

Quant à la direction générale de la chaîne nationale, elle a été saluée « pour avoir compris la nécessité d’améliorer les conditions de vie et de travail du personnel. »

Le Syninfo a, pour finir, adressé des remerciements particuliers à l’ensemble des travailleurs du service public de télévision pour leur confiance et leur patience. Les syndicats de la RTI qui ont soutenu le Syninfo ont reçu une mention spéciale pour leur solidarité et leur engagement tout au long des négociations.

What Next?

Recent Articles