08212017Headline:

Scandale:La Côte d’Ivoire confie la gestion de (NAS) de l’aéroport FHB à une société koweïtienne

aéroport fhb

Scandaleux!: La Côte d’Ivoire confie la gestion de la régie d’assistance en escale de l’aéroport FHB à une société koweïtienne

Le Ministre des Transports, Gaoussou TOURE et son collègue Abdouramane CISSE, Ministre auprès du Premier Ministre en charge du Budget, ont procédé, le vendredi 16 janvier 2015 au 8é étage de l’immeuble SCIAM au Plateau, à la signature de la Convention de délégation des services d’assistance en escale de l’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Ce service est désormais confié à la société koweitienne National Aviation Services (NAS).

Ce projet, découlant de la vision du Président de la République Alassane OUATTARA, de faire de l’aéroport d’Abidjan un aéroport de classe mondiale, s’inscrit dans le cadre de la vaste réforme de modernisation entreprise par le Ministre des Transports en vue de l’obtention dans les meilleurs délais de la Certification TSA (Transportation Security Administration) de l’aéroport international FHB.

Se réjouissant de l’acte de signature, le Ministre des Transports a précisé que l’opérateur NAS a été sélectionné sur la base de ses références internationales, de son savoir-faire et surtout des engagements pris envers l’État de Côte d’Ivoire.

Ces engagements comprennent : la reprise de tout le personnel de la régie existante avec les droits acquis ; le paiement à l’Etat de Côte d’Ivoire de 8 milliards de francs CFA de droit d’entrée ; le versement de 13 % du chiffre d’Affaires annuel à l’Autorité concédant ; l’acquisition de matériel pour l’exploitation (environ 12 milliards de FCFA d’investissements). Cela donne un investissement global de 20 milliards de francs CFA. Cette convention a une durée de 10 ans.

Aux responsables de l’opérateur NAS présents, le Ministre TOURE s’est voulu clair. « Nous comptons sur vous, afin d’obtenir rapidement la certification ISAGO (Safety Audit for Ground Operations) et de contribuer à permettre à l’aéroport d’Abidjan d’obtenir la certification TSA afin de permettre aux Compagnies d’effectuer des vols directs en provenance ou en partance pour les États-Unis d’Amérique », a insisté Gaoussou TOURE.

Le Ministre des Transports a par ailleurs saisi cette occasion pour revenir sur plusieurs autres grands chantiers en cours dans le secteur aérien en Côte d’Ivoire. Il s’agit de la construction de l’aérogare de fret dont la pose de la première a été faite par le Premier Ministre et dont les travaux vont s’achever en juin 2015 et la modernisation et extension des infrastructures de l’aéroport et le renforcement de la sécurité et de la sûreté.

Message et consignes bien reçus, selon le représentant de la société NAS, Hassan El-HOURY qui a émis le vœu que cet accord ne soit pas le dernier et que d’autres viennent renforcer et approfondir davantage les relations entre la Côte d’Ivoire et le Koweït ; et par au-delà, entre la Côte d’Ivoire et le Moyen-Orient.

Fondée en 2003 à Koweït, NAS est aujourd’hui présente dans 8 pays, 15 aéroports et emploie plus de 5 000 personnes à travers le monde. Pour la troisième année consécutive, elle a reçu la prestigieuse récompense de « Meilleure compagnie d’assistance au sol sur les marchés émergents ».

Source : Ministère des Transports

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment