05302024Headline:

Suspicion de fraude : La Côte d’Ivoire suspend la certification Fairtrade pour le cacao

La Côte d’Ivoire a décidé de suspendre temporairement son programme cacao Fairtrade, suite aux inquiétudes concernant une éventuelle fraude dans l’industrie.

Un revirement inattendu. La Côte d’Ivoire a pris la décision abrupte de suspendre temporairement son programme cacao Fairtrade, alimentant les craintes d’une fraude généralisée dans l’industrie.

Cette décision, prise par le Conseil café cacao (CCC) le 19 avril, intervient après la découverte d’un volume inhabituellement élevé de cacao certifié Fairtrade négocié sur sa plateforme, révèle Bloomberg.

La suspension, qui est survenue en réponse à des soupçons de fraude, représente un sérieux revers pour l’image et la crédibilité du commerce équitable, un secteur de plus en plus plébiscité par les consommateurs soucieux de l’éthique et de l’origine de leurs produits.

Selon un porte-parole de Fairtrade International, les régulateurs ont pris cette décision drastique afin de prévenir toute contamination du programme par des fèves non certifiées. Des défis auxquels est confrontée l’industrie du cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, alors que les prix du cacao atteignent des sommets historiques sur les marchés mondiaux.

Fairtrade Africa et le Conseil du Café-Cacao ont rapidement pris des mesures pour remédier à la situation, afin de restaurer la confiance des consommateurs dans l’intégrité du cacao certifié Fairtrade.

Dans une déclaration conjointe, les deux organismes ont affirmé leur engagement à résoudre le problème et à garantir que les fèves sont commercialisées conformément aux normes établies.

What Next?

Recent Articles