12142018Headline:

Télécommunications: Des secrets livré sur un rapport sur les abonnements mobiles en Afrique; Tout sur cette affaire.

L’édition 2018 du rapport Ericsson sur la Mobilité a été présente le mercredi 28 novembre 2018 à Abidjan.
Par visioconférence, Nora Wahby, la nouvelle responsable d’Ericsson Afrique de l’ouest a présenté les résultats de ce rapport élaboré à partir des très nombreuses données statistiques issues des réseaux de l’entreprise suédoise à travers le monde et d’études qualitatives. Selon le rapport, l’Afrique compte 14 millions de nouveaux abonnés mobiles sur les 120 millions enregistrés en 2018 dans le monde.

En effet, après l’Apac (Asie-Pacifique) l’Afrique est la région où l’on compte la plus grande extension de la connexion mobile avec ses 1,575 millions de souscriptions soit un taux de pénétration de 104%. Le document relève la supériorité du nombre d’abonnements mobiles par rapport à la population dans de nombreux pays. Une situation qui s’explique principalement par l’importance des abonnements inactifs, la propriété de plusieurs appareils pour un seul individu ou à l’optimisation des abonnements pour différents types d’appels. « Par conséquent, le nombre de téléphone mobile est inférieur au nombre d’abonnements mobiles. Aujourd’hui, il y a environ 5,6 milliards d’abonnés (personnes detenant un mobile) dans le monde, contre 7,9 milliards d’abonnements », fait savoir notre source.

Perspectives croissantes. Puis de souligner qu’à fin 2018 plus de 25% de tous les abonnés mobiles destinés seront destinés au LTE au Moyen-Orient et dans la région nord de l’Afrique tandis que l’Afrique subsaharienne en est à un peu plus de 7% d’abonnements de ce type.

Bien qu’ils soient croissants, le trafic de données mobiles ayant progressé de 79 % entre le 3e trimestre 2017 et le 3e trimestre 2018, ces chiffres devraient connaitre une hausse encore plus positive sur les prochaines années du fait de la jeunesse et de la croissance de la démographie, des compétences numériques de plus en plus croissantes dans la région ainsi que d’un meilleur accès aux smartphones.

« Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, nous prévoyons des déploiements commerciaux 5G avec les principaux fournisseurs de services de communication d’ici 2019 et d’importants volumes en 2021. En Afrique subsaharienne, des abonnements à la 5G en volumes visibles sont attendus à partir de 2022 », annonce le constructeur mobile. D’ailleurs annonce t-il, le trafic total de données mobiles au Moyen-Orient et en Afrique sera multiplié par neuf d’ici à 2024.

Le Rapport sur la Mobilité est une référence mondiale dans le domaine des TIC, de la téléphonie et d’Internet. Il permet d’avoir un aperçu des habitudes de consommation et aussi de connaître les tendances pour l’avenir.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment