09202018Headline:

TNT: La Haca rassemble plusieurs acteurs du secteur de la production audiovisuelle.

Une table ronde sur la libéralisation et les enjeux de la production audiovisuelle sera organisée jeudi prochain à Abidjan-Plateau par la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), selon l’institution

Cette “importante rencontre” réunira des réalisateurs et producteurs , les principaux acteurs concernés par cette problématique ainsi que des experts consultants, en vue d’identifier les moyens susceptibles de permettre à la production audiovisuelle en Côte d’Ivoire d’être plus compétitive dans un espace audiovisuel libéralisé, indique-t-on , avant de souligner que à l’issu des travaux , des recommandations seront adoptées par les participants.

La Côte d’Ivoire a amorcé le processus de libéralisation de son espace audiovisuel en 1991, en permettant à des opérateurs privés d’exploiter des services de communication audiovisuelle. Plus de vingt-cinq (25) ans après, cet espace est largement diversifié avec l’existence de plusieurs chaînes de radios et de télévisions, sans omettre l’autorisation en 2015, de nouveaux bouquets de télévisions satellitaires qui distribuent plus de cinq cents (500) chaînes de télévisions.

Cette pluralité et diversité de services de communication audiovisuelle est rendue possible grâce à la production de contenus audiovisuels dont la demande sera plus forte avec la libéralisation de l’espace télévisuel intervenue en 2016, suite à l’appel d’offres organisé par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) qui a abouti à l’autorisation de quatre (04) éditeurs de programmes de télévisions privées commerciales en clair et de deux (02) opérateurs de multiplex pour la distribution de services de télévision payants sur le réseau TNT.

A la charge de ces opérateurs, importe-t-il de le préciser, il a été mis l’obligation de diffuser un quota d’œuvres audiovisuelles ivoiriennes. Ainsi, dans ce nouvel environnement concurrentiel où les opérateurs et les téléspectateurs seront de plus en plus exigeants sur la qualité des contenus, la production audiovisuelle sera au cœur des réflexions sur le développement de la communication audiovisuelle. Structuration du secteur de la production audiovisuelle, recherche de financements, soutien à la production audiovisuelle (qu’il soit public ou privé, issu de partenaires d’aide au développement), défis de la qualité, enjeux technologiques, culturels, sociétaux et rayonnement culturel, autant de sujets qui constituent de réelles préoccupations pour les acteurs de la production audiovisuelle, les exploitants et consommateurs d’œuvres audiovisuelles en Côte d’Ivoire. Plus concrètement, diverses questions se posent qui incitent à la réflexion :

Comment encadrer au plan institutionnel et juridique la production audiovisuelle ivoirienne ? Quelles stratégies de financement pour soutenir la production audiovisuelle ivoirienne ? Comment permettre à la production audiovisuelle ivoirienne d’être compétitive au plan international ?

Comment promouvoir la culture ivoirienne à travers les productions audiovisuelles ? Quel appui l’État pourrait-il apporter à la production audiovisuelle ?

Ces interrogations méritent d’être débattues entre acteurs et institutions impliquées dans la production audiovisuelle. C’est dans ce contexte que la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (Haca) organise le 23 août 2018 une Table Ronde sur le thème : « Libéralisation et enjeux de la Production audiovisuelle ».

L’objectif principal de la Table Ronde est de permettre à la production audiovisuelle en Côte d’Ivoire d’être plus compétitive dans un espace audiovisuel libéralisé. Cette Table Ronde sera donc l’occasion de : Faire l’état des lieux de la production audiovisuelle en Côte d’Ivoire ; Identifier les mécanismes de financement de la production audiovisuelle ; Mener une réflexion sur les enjeux et défis culturels, sociétaux, technologiques, qualitatifs de la production audiovisuelle.

L’objectif principal de la Table Ronde est de permettre à la production audiovisuelle en Côte d’Ivoire d’être plus compétitive dans un espace audiovisuel libéralisé. Cette Table Ronde sera donc l’occasion de : Faire l’état des lieux de la production audiovisuelle en Côte d’Ivoire ; Identifier les mécanismes de financement de la production audiovisuelle ; Mener une réflexion sur les enjeux et défis culturels, sociétaux, technologiques, qualitatifs de la production audiovisuelle.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment