12132017Headline:

Vente de la résidence des ambassadeurs en Suisse’’ Charles Koffi Diby cité /ses proches démentent

Affaire ‘’ Vente de la résidence des ambassadeurs en Suisse’’: Des proches de Charles Koffi Diby démentent et clarifient tout

10 millions d’Euros soit environ 6,5 milliards de F Cfa de la vente de la résidence des ambassadeurs-résidents ivoiriens en Suisse auraient été détournés. Convoqué le 16 juin devant les juges, selon ‘’La lettre du continent’’, pour répondre de cette affaire dans laquelle il est cité, Charles Koffi, actuel président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), à travers ses services, a rejeté cette informations et rendu publique un courrier qui  clarifie son rôle dans le processus de vente de la résidence de Vandoeuvre en Suisse.

« En date du 25 octobre 2007, son excellence Monsieur le président de la République (Laurent Gbagbo) a donné mandat spécial à maître Sanogo Yaya, avocat à la Cour d’Appel d’Abidjan, en vue de représenter et procéder, pour le compte de l’Etat de Côte d’Ivoire, aux vérifications administratives et à la vente des immeubles n°2124 et 2222, commune de Vandoeuvre (45), route de la Capte, 110 Genève», informait, à travers ce courrier, Charles Koffi Diby, alors ministre de l’économies et des finances, l’ambassadeur-résident en Suisse, Guy Alain Gauze.

Ainsi, en croire le courrier, il a invité le diplomate ivoirien à mettre un terme aux travaux de ‘’réhabilitation’’ des bâtiments de la résidence qu’il a lui-même exigé au regard des plaintes récurrentes des autorités de la commune.

« Je vous prie de bien vouloir prendre les dispositions utiles, afin d’arrêter la procédure de réhabilitation engagée, qui ne pouvait, au demeurant, se mettre en œuvre avec la diligence qu’impose l’état des bâtiments, en raison des contraintes financières », indique le courrier.

Ainsi, selon le courrier daté du 12 janvier 2009, l’ex-ministre n’a jamais pris part à un quelconque processus de vente de résidence à Vandoeuvre, en Suisse.

Toutefois, ses proches ont dit n’avoir jamais reçu de convocation, à en croire L’Inter, contrairement à ce qu’a affirmé le journal français ‘’La lettre du continent’’, dans sa dernière parution n°753 du 17 mai 17.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment