03082021Headline:

Côte d’Ivoire: Abidjan, un centre de développement professionnel inauguré pour la formation des enseignants

La France a créé à Abidjan le Centre de développement professionnel (CDP), une nouvelle institution que les autorités ivoiriennes ont inaugurée la semaine dernière. Il servira à offrir une formation à 10 000 enseignants de quinze pays d’Afrique francophone durant les cinq prochaines années, a publié France 24 ce jeudi.

La France a instauré à Abidjan un centre dont l’objectif est de « former en cinq ans plus de 10 000 enseignants de 15 pays d’Afrique subsaharienne francophone, où plus de la moitié des élèves débutent le secondaire sans savoir ni lire, ni écrire »; une véritable opportunité, selon les autorités ivoiriennes.

« Compte tenu de la très grande proximité de nos systèmes scolaires, il nous a semblé important de créer ce CDP », a expliqué Jean-Christophe Deberre, l’ancien directeur de la Mission laïque française.

Pour lui, cette initiative est une « brique de plus dans la coopération entre la France et les pays d’Afrique francophone ».

Le Centre de développement professionnel a pour mission d’encadrer « le personnel de l’enseignement public français en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, ainsi que ceux de l’enseignement privé ». Le projet est exécuté dans les locaux du plus grand établissement français du pays, le lycée international Jean-Mermoz.

Pour s’informer et apprendre à enseigner, plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour participer pendant une semaine à des conférences, ateliers, journées portes ouvertes et tables rondes.

François Clauzel, le directeur du centre, envisage à travers ce projet relever le défi de la qualité de l’enseignement en renforçant le système éducatif des pays africains. « Nous voulons mettre un terme à une vielle méthode qui consistait à réunir des enseignants, leur donner une formation théorique et les renvoyer dans leur classe ». Ils seront suivis tout au long de leur carrière professionnelle, a-t-il promis.

Kandia Camara, la ministre ivoirienne de l’Éducation, est heureuse de voir le centre installé dans un environnement très concurrentiel. « Ce centre innovant vient à point nommé pour combler des besoins pressants en matière d’ingénierie pédagogique, de formation initiale et de renforcement continu des capacités », a-t-elle martelé lors de la cérémonie inaugurale.

Précisons qu’un récent rapport du Programme d’analyse des systèmes éducatifs (Pasec) des ministres de l’Éducation d’Afrique francophone financé par l’Agence française de développement (AFD) affirme que « plus de la moitié (55 %) des élèves de 15 pays d’Afrique francophone débutent leur scolarité dans le secondaire sans savoir écrire, ni lire ».

Le CDP doit pouvoir un tant soit peu relever le niveau du système éducatif de ces pays africains concernés puisque le continent est de plus en plus critiqué pour la mauvaise qualité de ces acteurs.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles