12042020Headline:

Côte d’Ivoire/Education: FESCI VS COGES, Voici la repartition des frais de Scolarité

Cette affaire de COGES est une vraie nébuleuse mafieuse. Pourquoi le Gouvernement reste t il sourd aux revendications de la FESCI alors que le bon sens même commande la suppression de cette caisse noire.

Selon des sources concordantes et crédibles, la répartition des 6000 F CFA de l’inscription en ligne de vos enfants au titre des COGES est ainsi faite :Celpaid : 1000 F CFA (soit environ 4 milliards si tous les élèves s’inscrivent en ligne)..Comité de Gestion des Établissements (COGES) 1700 F CFA (soit environ 6,8 milliards) distribués aux responsables de ces COGES.

Le Fonds d’Aide aux Établissements Scolaires (FAES), c’est-à-dire les Chefs d’Établissement, comme la ministre a pris le soin de le préciser sur sa « Note Circulaire N°0500/MEN/IGEN/ki) datée de novembre 2011 : 850 FCFA (soit environ 3,4 milliards), donc une réduction de leur part, de 150 F CFA (environ 600 millions).Fonds National de l’École (FNE) c’est-à-dire la ministre ou le ministère : 200 F CFA (soit environ 800 millions).

Fonds Régional de l’École (FREC) c’est-à-dire les directeurs régionaux de l’éducation nationale (DREN) et les directeurs départementaux de l’éducation nationale (DDEN) : 200 F CFA (soit environ 800 millions).Fonds de Soutien à l’Éducation Nationale (FOSEN), c’est-à-dire le Cabinet de la ministre : 300 F CFA (soit environ 1,2 milliard).

Fonds de Soutien à l’Animation Pédagogique (FOSAP), antenne pédagogique : 175 F CFA (soit environ 700 millions). Fonds de Soutien au Pilotage du Système (FSPS), C’est-à-dire l’Inspection générale de l’Éducation Nationale : 200 F CFA (soit environ 800 millions).Fonds de Soutien au Conseil Consultatif de l’Éducation Nationale (FACCEN, nouveau) : 75 F CFA (soit environ 300 millions).

Fonds d’Appui au Suivi du Fichier des Élèves (FASFE. DIPES, nouveau) : 75 F CFA (soit environ 300 millions).Fonds de Soutien à l’Orientation et des Bourses (FSO, DOB, nouveau) : 75FCFA (soit environ 300 millions).Fonds de Soutien à la Formation Continue (FSFC) : 75FCFA (soit environ 300 millions).Fonds de Soutien à la Gestion du personnel (FSGP, nouveau), c’est-à-dire le directeur des Ressources Humaines : 75 F CFA (soit environ 300 millions).

Soit au total, sur cette clef de répartition, 500 FCFA reviennent directement au cabinet de la ministre, soit la somme d’environ 2 milliards pour chaque rentrée scolaire. Ce qui, évidemment, n’a absolument rien à avoir avec le budget du ministère de l’Éducation nationale. Qui s’élève à près de 450 milliards de F CFA.

Le partage de tout ce gâteau lié aux frais d’inscription ne donne que la somme de 5000 F CFA. Alors que l’inscription ou la réinscription s’élève à 6000 F CFA. Il manque donc la somme de 1000 F CFA. Où passe cette somme ? L’ombre continue donc de planer sur l’utilisation de cette somme de 1 000 FCFA.

Pourquoi en plus de ces 6000 FCFA d’autres frais supplémentaires allant de 5000 F CFA à 20.000 F CFA selon les établissements sont imposés aux élèves et constituent même un préalable à l’accès aux salles de classe ? Ce combat social de la FESCI n’a rien de politique, il est juste et transparent. Il a donc tout mon soutien.

Merveilles

Comments

comments

What Next?

Recent Articles