02032023Headline:

COTE D’IVOIRE: la population marche contre la violence faite à l’ école

La population de la localité d’Issia, au centre ouest du pays, a pris part massivement à une marche pacifique, contre la violence en milieu scolaire, récemment. En particulier, la violence armée.

Initiée par le réseau d’Action sur les armes légères en Afrique de l’Ouest, section Côte d’Ivoire (Rasalao-Ci), en partenariat avec le Conseil national de sécurité (Cns), cette ‘’marche blanche’’ qui était à la première édition, a enregistré plus de 2000 participants pour la plupart, des élèves des lycées et collèges de la commune. Débutée à 08 h, dans la cour du lycée municipal d’Issia, la marche a pris fin aux environs de 9 heures 30 minutes, devant la préfecture, où des messages de sensibilisation ont été délivrés aux participants par les officielles.

Le Secrétaire général de la préfecture d’Issa, Diomandé Adama, le maire de la commune, Fanny Karim et le Président du Rasalao-Ci, N’tayé Victorien. Le représentant du Préfet a saisi l’occasion pour exhorter les élèves au civisme et au sens de la responsabilité, car dira-t-il, ce sont eux, l’avenir du pays. Dans le même sens, le maire de la commune, a invité les élèves à être des modèles pour leur communauté et pour la société entière. Le Président du Rasalao-Ci a, quant à lui, appelé les différents acteurs à une synergie d’actions, en vue de contribuer à prévenir et à mettre fin à la violence en milieu scolaire, notamment la violence armée.

Cette marche blanche, faut-il noter, a été organisée parallèlement avec le projet : « L’école, un cadre d’apprentissage dans la non-violence (ECANV) », implémenté par le Rasalao-Ci dans les communes de Bouaké, Bouna, Dabou, Ferkessédougou, Issia et Odienné, avec l’appui de l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire, à travers le fonds canadiens d’initiatives locales. Le projet ECANV a pour objectif général de contribuer à la réduction de la violence en milieu scolaire, notamment la violence armée.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles