01172022Headline:

Daloa : les enseignants contractuels doivent assurer les cours selon un note du DRH de l’éducation nationale

Selon une note de la direction régionale de l’éducation nationale de Daloa adressée aux inspecteurs de l’enseignement préscolaire et primaire, Chefs de circonscription, aux Chefs d’établissements du public dont nous avons copie, il est mentionné que sur instruction de Monsieur le Directeur des Ressources Humaines de l’éducation nationale, les responsables susmentionnés doivent veiller à ce que les enseignants contractuels assurent effectivement les cours. Aussi, la même note invite lesdits responsables à dresser la liste des contractuels n’ayant pas encore repris le service.

Rappelons que, le 24 septembre dernier, le ministère de l’éducation nationale a rendu public une note dans laquelle il est mentionné que, le contrat desdits contractuels prend fin ce jeudi 30 septembre, au lieu du 31 octobre 2021 comme le stipulait le contrat. Notons aussi qu’à ce jour, les enseignants en question sont toujours en attente de deux mois de salaire impayé par leur employeur, l’État de Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, en lieu et place de cette note dont le contenu peut être sujet à polémique, l’on pouvait adresser une note pour inviter lesdits enseignants à continuer le travail en attendant la prise du décret d’intégration, comme l’avait déjà fait savoir la note sur la fin du contrat. Avec cette prise de décret éminente, les uns et les autres, devront éviter de se rendre coupables de fautes professionnelles, (ex: abandon de poste), susceptibles d’être préjudiciables à leur intégration, car comme le dit l’adage, la fin d’une chose, vaut mieux que son commencement.

Ci-dessous, la note de la direction régionale de l’éducation nationale de Daloa.

Assibena

Comments

comments

What Next?

Related Articles