05202024Headline:

Éducation de l’enfant : La préfète Trazié Lucie (Adiaké) interpelle les parents lors du ramadan

La préfète d’Adiaké, Trazié Geraldo Lucie a lancé, ce mercredi 10 avril 2024, à Adiaké, un message poignant aux fidèles musulmans, les exhortant à jouer un rôle actif dans l’éducation de leurs enfants.

Lors de la célébration du Ramadan à la mosquée centrale d’Adiaké, le mercredi 10 avril 2024, Mme Trazié a souligné l’importance cruciale pour les parents de surveiller et d’orienter les comportements de leurs enfants.

Selon l’AIP qui livre cette information, elle a spécifiquement mis en garde contre le fait que certains jeunes tentent de prendre des congés supplémentaires, usurpant ainsi les prérogatives de l’État. Cette pratique, a-t-elle souligné, ne peut être tolérée et ceux qui s’y adonnent devront en assumer les conséquences légales.

La préfète a appelé les fidèles musulmans à intervenir fermement auprès de leurs enfants afin de les sensibiliser sur l’importance de respecter les lois et les décisions étatiques. Elle a insisté sur le fait que le respect des institutions et des règles est fondamental pour le bon fonctionnement de la société et que chacun doit jouer son rôle pour maintenir l’ordre et la discipline.

Chers fidèles musulmans, veuillez intervenir auprès de vos enfants, car ceux qui seront pris dans ces agissements auront à répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes
‘’Nos enfants doivent respecter les décisions et les lois de l’État. Ils ne doivent pas s’arroger le droit de prendre des congés supplémentaires en se substituant à l’État. Chers fidèles musulmans, veuillez intervenir auprès de vos enfants, car ceux qui seront pris dans ces agissements auront à répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes’’.

Par ailleurs, Trazié Geraldo Lucie a souligné l’importance de l’unité et de la cohésion au sein de la communauté pour le bien-être du peuple Bétibé. Elle a encouragé tous les citoyens à travailler ensemble dans un esprit de solidarité pour résoudre les défis auxquels la communauté peut être confrontée.

Dans son sermon, l’imam Cheikh Seydou Tall a renforcé le message de la préfète en mettant en avant l’importance de la sensibilisation des autorités préfectorales pour inciter les fidèles à assumer pleinement leurs responsabilités dans l’éducation de leurs enfants. Il a souligné que l’éducation des enfants est une responsabilité partagée entre les parents, la communauté et les autorités, et que chacun doit contribuer à garantir un environnement propice à leur développement harmonieux.

What Next?

Recent Articles