03232023Headline:

Education nationale : La ministre Mariatou Koné la session de formation des agents du ministère sur les curriculums

La Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Professeur Mariatou Koné a procédé, le lundi 13 février 2023, au lancement de la session de formation des agents du Ministère sur les curriculums.

Ces agents au nombre de 35 bénéficieront d’outils nécessaires, de renforcement de capacités dans divers domaines tels que le suivi évaluation, la pédagogie, les réformes curriculaires, la masse critique.

A l’issue de cette formation, ils bénéficieront également de 5 mois de formation en ligne avec des suivis WhatsApp et des regroupes.

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des États Généraux de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (EGENA) bénéficie du soutien du Bureau International de l’Education BIE) représenté par son Directeur IDO Seydou Yao.

Il s’agit à travers cette session de formation qui prendra fin le 17 février 2023, de revisiter les curricula et de les adapter aux réalités du moment afin de rendre les systèmes éducatifs plus résiliant.

Cette session se fait autour de plusieurs leviers notamment l’allègement des programmes, la promotion de la créativité et de la mémorisation, l’esprit critique ; la mise en place d’un quantum horaire approprié, la digitalisation et l’intelligence artificielle, le changement de la culture de l’évaluation ainsi que la promotion des cultures endogènes et de l’histoire générale de l’Afrique.

Au cours de son adresse, la Ministre Mariatou Koné a engagé les participants à la proactivité, à l’assiduité durant cette formation.

Exprimant la gratitude du Gouvernement à l’UNESCO, la Ministre a décliné les 4 grandes priorités des recommandations des EGENA que sont l’amélioration de l’apprentissage, la réforme de la fonction enseignante, l’encadrement de l’enseignement non formel et la transformation digitale.

Outre la présence d’experts, la cérémonie a enregistré également la présence de La déléguée permanente et Ambassadeur de la Côte d’Ivoire à l’UNESCO, la Ministre Bakayoko Ly Ramata ainsi que celle du Directeur général de l’Ecole Normale Supérieure (ENS)

Crée en 1925, les missions principales du BIE portent sur l’amélioration des curricula. Son mandat a été renouvelé par la Conférence Générale de l’UNESCO.

What Next?

Recent Articles