04072020Headline:

Les enseignants des universités publiques annoncent « campus mort » mercredi et jeudi

Les enseignants et enseignants-chercheurs des Universités et grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire vont débrayer les amphis mercredi et jeudi prochains pour protester contre leurs revendications en attente encore de satisfaction.

La Coordination nationale des enseignants et chercheurs (CNEC) réunifiée dit avoir noté des dérives inacceptables des Présidents, Directeurs Généraux et Directeurs de nos institutions d’enseignement supérieur :

Elle en veut pour preuves , les Mauvaises orientations et mauvais traitements des réclamations des bacheliers 2019 ; Refus arbitraire de signature des dossiers de CAMES 2020 ; Problème de rétablissement des salaires des 14 Enseignants-Chercheurs, ponctions de salaires et de primes à l’Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (UFHB) ; Sanctions arbitraires de 16 Enseignants-Chercheurs à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) ; Violation des textes législatifs et règlementaires, des libertés syndicales dans les Universités, Centres de Recherche, Grandes Ecoles et Instituts.

En conséquence, deux (2) jours sont décrétés « campus mort » avec arrêt de toutes les activités académiques et pédagogiques les mercredi 05 et jeudi 06 février 2020 pour protester et demander une rencontre urgente avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Tous les Enseignants-chercheurs et Chercheurs des Universités, Grandes Ecoles publiques, Centres et Instituts de Recherche sont invités au strict respect de ces deux (2) jours de protestation, indique-t-on.

Koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles