04192024Headline:

LA PREMIÈRE ÉDITION DES « JOURNÉES ETUDIANTS ET ENTREPRISES » PRÉVUE DU 7 AU 9 MARS 2024

Placées sous le thème « les enjeux de l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur face aux réalités économiques », ces Journées Étudiants et Entreprises visent à faciliter un dialogue permanent entre les secteurs académique et économique, comme le souligne le Professeur Arsène Kobéa . Il a souligné l’importance de créer une plateforme d’information permettant aux étudiants de dialoguer avec les professionnels de l’industrie.

« Il s’agit de créer un espace informationnel de rencontres et d’échanges entre les parties de nos apprenants »
Ces journées permettront aux entreprises de mieux comprendre les activités de formation et de recherche au sein de nos établissements d’enseignement supérieur, tout en facilitant les liens entre les entreprises et les étudiants. Le professeur Kobéa a également mentionné que ces événements offriront l’occasion aux entreprises de mettre en valeur leur expertise et d’entrer en contact avec des talents potentiels. « Il s’agit de créer un espace informationnel de rencontres et d’échanges entre les parties de nos apprenants », a-t-il ajouté avant de préciser que “ces journées vont permettre d’une part, aux entreprises de mieux s’informer sur les activités de formation et de recherche qui se déroulent au sein de nos établissements d’enseignement supérieur et de recherche et d’autre part, de favoriser ka rencontre entre les entreprises et les étudiants. C’est aussi l’occasion pour les entreprises de présenter leurs savoir-faire et d’être en contact avec les profils de compétences recherchés ».

Selon le directeur de cabinet du ministre Adama Diawara, les Journées étudiants et entreprises comprendront une conférence d’ouverture de Hamed Cissé, président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, ainsi que des tables rondes, des ateliers et des séances de coaching sur Rédaction de CV et lettres de motivation animées par des DRH de diverses entreprises.

Koné Djakalidja, le directeur général de l’Observatoire pour l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur (OIPDES), a indiqué que 25 entreprises ont déjà accepté de principe de participer à ces événements. “Cette liste n’est pas exhaustive et nous attendons la confirmation d’autres sociétés après celles qui ont déjà confirmé leur participation”.

Poursuivant, le directeur général de l’OIPDES a souligné les trois thèmes principaux qui seront abordés lors des tables rondes. Il s’agit notamment de l’intelligence artificielle, de l’entrepreneuriat féminin et des mouvements de développement local.

Créé en 2018, l’OIPDES a pour objectif d’évaluer la situation des diplômés et leur adaptation au monde professionnel afin de répondre à la problématique de l’inadéquation compétences-emploi. Il constitue un nouveau dispositif d’accompagnement et de suivi des diplômés de l’enseignement supérieur, offrant une solution à la problématique de leur insertion professionnelle.

 

What Next?

Recent Articles