10262020Headline:

2 Plateaux Insécurité: Un étudiant blessé par balle dans son lit

etudiant blesser

Personne, absolument personne n’est à l’abri d’un quelconque danger. Même dans un endroit où on croit être tranquille.

K.K.P, un jeune étudiant, peut très bien en témoigner. A en croire nos sources, le jeudi 23 octobre 2014, après ses activités, le jeune homme rentre à son domicile situé aux 2 Plateaux, à la lisière de la clôture du camp de gendarmerie d’Agban. La nuit tombée, après le repas, il s’étend de tout son long, dans son lit, pour un sommeil qu’il espère réparateur. Mais alors que le sommeil semble frapper à la porte de ses paupières, K.K.P est brusquement tiré de son assoupissement par la détonation d’une arme à feu.

Il est un peu plus de 22h. Mais d’où provient ce coup de feu ? Il veut le comprendre, sans toutefois commettre l’imprudence de mettre le nez dehors. Sait-on jamais. Au même moment, il sent une douleur à la jambe droite. Mais que se passe-t-il là aussi ? Pour le savoir, l’étudiant met la lumière en marche. Ainsi, il découvre une blessure sur sa jambe droite. Et juste à côté, au sol, la douille de la balle qui venait certainement de le blesser.

Le pauvre jeune homme se rend plus tard dans une clinique médicale du quartier où des soins lui sont prodigués. Après quoi, quelque peu souffrant, il se rend au commissariat de police du 12ème arrondissement où il explique ce qui lui est arrivé et qui avec un peu de malchance, aurait pu lui coûter la vie. La police s’est saisie de l’affaire. Et son enquête va dire qui a tiré et à quelles fins. En attendant, K.K.P loue le Ciel de lui avoir épargné pire sort.

 

KIKIE Ahou Nazaire

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles