09202020Headline:

Abengourou: Des commerçants mécontents assiègent la mairie. Les faits !

mairie d'abengourou

Avant, ils ont fermé leurs magasins du marché central où ils sont installés. Sur place au sein de la structure communale, l’ambiance électrique a contraint les autorités municipales à entrer en négociation avec les manifestants.
Abengourou: Des commerçants mécontents ont assiégé la mairie

De nombreux commerçants mécontents ont pris d’assaut, ce lundi 17 novembre 2014, peu avant 9h, l’hôtel de ville d’Abengourou.

Avant, ils ont fermé leurs magasins du marché central où ils sont installés. Sur place au sein de la structure communale, l’ambiance électrique a contraint les autorités municipales à entrer en négociation avec les manifestants. A l’origine de leur ire, la tenue d’une foire commerciale dans ladite ville.

En effet, le 18 octobre dernier, la structure dénommée « Africa business entreprise » a procédé au lancement d’une foire commerciale à Abengourou. Une activité qui doit débuter le 26 novembre et ce jusqu’à la mi-décembre.

Selon les initiateurs du projet, cette foire axée sur le thème: « L’impact de la réconciliation sur la relance économique de l’Indénié-Djuablin », vise à donner un nouveau souffle économique aux opérateurs.

Le problème, c’est que les commerçants de la ville d’Abengourou prétendent n’avoir pas été associés à cette foire. « En clair, ce sont des commerçants qui viendront d’ailleurs pour installer leurs stands à notre détriment. Or nous payons des taxes diverses. De novembre à janvier, ce sont les seuls mois où nous vendons mieux. Dans cette période, nous ne pouvons donc pas accepter que des commerçants qui viennent d’ailleurs, organisent une foire à laquelle nous ne sommes pas associés », a expliqué Berthé Lamine, vice-président du marché central et porte-parole des commerçants.

Les autorités municipales qui disent n’avoir pas été associées à cette foire, ont renvoyé les manifestants qui se sont finalement déportés à la préfecture de région.

Djiragbou Danho Séraphin, directeur régional du commerce de l’Indénié-Djuablin, que nous avons approché est tout aussi surpris par la tournure des événements. « Le 18 octobre 2014, nous avons juste reçu une carte d’invitation pour le lancement de cette foire. Les initiateurs ont prétendu avoir mené toutes les démarches au ministère. Aussi, j’ai souhaité les rencontrer pour qu’on échange sur l’organisation de cette activité commerciale à Abengourou. Malheureusement, ils ne sont jamais venus nous rencontrer », a-t-il expliqué.

Au moment où nous mettions sous presse, les commerçants déterminés à s’opposer à l’organisation de cette activité, observaient encore un sit-in à la préfecture de région.

Zéphirin NANGO
Correspondant régional

frat mat

Comments

comments

What Next?

Recent Articles