12182018Headline:

Abidjan/Abobo: Des pompiers tués dans une attaquent des microbes, l’ambulance d’intervention détruite…

Décidément, les éléments du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) ne sont pas les bienvenus dans la commune d’Abobo. Pour le seul mois d’avril 2018, ils ont été la cible, pour la troisième fois, de badauds en colère qui les accusent de « ne pas arriver à temps » sur les lieux du sinistre.

La dernière attaque des soldats du feu remonte au mardi 17 avril 2018, peu après 19h. Celle-ci été marquée par la présence de ‘’microbes’’ (enfants en conflit avec la loi) parmi les bourreaux des pompiers. En effet, de sources sécuritaires proches du commandement du Gspm, une équipe prépositionnée dans les environs de la Brigade anti-émeute (Bae) de Yopougon, a été alertée à 18h44mn pour intervenir sur un accident de circulation survenu à N’Dotré. Aussitôt, l’ambulance N°41 s’est lancée à 18h45mn. Confrontés à un embouteillage monstre, les pompiers se sont pointés sur le lieu du sinistre à 19h04mn. Il n’en fallait pas plus pour soulever la colère des badauds et des microbes qui étaient déjà en position. Des injures fusaient de partout. En plus des menaces, il y a eu des jets de pierres sur les pompiers et leur ambulance. Les explications des pompiers sur le motif de leur retard n’ont pas semblé convaincre les microbes qui ont redoublé d’ardeur.

Sur ordre du commandant, l’ambulance et les hommes à bord se sont repliés, rapidement.

Sérieusement endommagée, l’ambulance a été retirée depuis le mardi 17 avril du lieu de prépositionnement. Plus grave, ce poste provisoire du Gspm de la Bae troisième pont, a été momentanément suspendu.

M’BRA Konan

Code photo : POMPIERS-AMBULANCE

Légende : Des ‘’microbes’’ ont endommagé l’ambulance des pompiers

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment