05242018Headline:

Abidjan/Adjamé : Incroyable mais vrais, Une balle perdue vient se bloqué dans le placard d’une secrétaire de direction…

Dame Y.K., secrétaire de direction dans une entreprise de la place, peut louer le Ciel. Ce Ciel qui a permis à cette sacrée veinarde d’échapper à un dramatique sort, qui aurait pu la frapper. De peu en tout cas, on ne parlerait plus à l’heure actuelle de cette dame vivant au quartier « Sicogi-Agaves », à Adjamé.

Selon nos sources, le dimanche 8 avril 2018, des dealers et autres drogués sont occupés à faire ce qu’ils savent faire le mieux, dans un fumoir à ciel ouvert. Mais comme cela arrive bien souvent avec cette racaille quand elle est bourrée de sa came, on entend des éclats de voix s’élever de ce sinistre endroit. Certainement que dans ce milieu, où « doubler » les autres est l’attitude la mieux partagée, un groupe a dû se jouer d’un autre.

Et les éclats de voix rythmés par des propos orduriers qui illustrent parfaitement l’éducation de bas étage de ces quidams, sont tout de suite balayés par des pas de course-poursuite. Une véritable chasse à l’homme. Et tout d’un coup, un coup de feu part de l’un de ces dangereux individus, en général armés. Nous sommes aux environs de 19h.

A lire aussi: Koumassi/ Il prend une balle perdue à son domicile

La balle qui rate la cible, se dirige tout droit dans la cour située à proximité. Précisément au domicile de la secrétaire de direction. La munition traverse la fenêtre de la douche de la dame et vient se figer net, dans la porte de son placard. Pendant que la peur provoque des cris terrifiants dans le domicile où la balle perdue vient de se diriger, les criminels eux continuent de se pourchasser. Notamment, en direction des locaux de l’église méthodiste située à quelques encablures de là.

Lorsque plus tard la secrétaire de direction, les siens et leurs voisins retrouvent leur sens, ils alertent la police. Des agents des forces de l’ordre se rendent au domicile de dame Y.K. Ils y procèdent à un constat d’usage et en profitent pour extraire la munition figée dans la porte du placard. S’y connaissant en la matière, les éléments des forces de l’ordre font observer que la munition est de calibre 9 mm, généralement utilisée par les pistolets automatiques.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment