06182018Headline:

Abidjan: Chantage suivi d’escroquerie sur internet, cinq individus concernées

Les suspects-

Jeudi 24 Mai 2018 -Cinq individus suspectés d’utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personne physique, enregistrement illégal de communication privée, menaces de publication d’image à caractère sexuel, chantage suivi d’escroquerie sur internet, ont été déférés devant le parquet  d’Abidjan, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Selon les faits rapportés, l’un de leurs camarades qui se faisant passer pour une femme a fait la rencontre via internet de FA, de nationalité sénégalaise, mais résidant en République Démocratique du Congo (RDC).

Une relation amoureuse virtuelle nait entre les deux et échangent régulièrement des vidéos à caractère sexuel.

Un jour, FA est joint téléphoniquement par un individu avec le numéro de son amoureuse. Ce dernier s’est mis à le menacer et lui a révélé sa vraie identité, c’était un homme. Il ordonna à FA de lui envoyer de l’argent, au risque de voir ses vidéos pornographiques publiées sur tous les réseaux sociaux et même les sites pour adultes.

De peur de voir sa nudité exposée sur internet, FA s’exécuta en envoyant l’argent à son bourreau. Celui-ci revenait à chaque fois à la charge en promettant de supprimer la vidéo. Excédé, FA décide de dénoncer le faux profil à la PLCC.

Les investigations menées ont permis de remonter au détenteur du numéro avec lequel les deux amants communiquaient. Il a été interpellé à Cocody Saint-Jean.

Lors de son interrogatoire et tout en ayant reconnu les faits qui lui sont reprochés, il a dévoilé ses complices tous des cybercriminels  avec lesquels il cohabite.

Le préjudice soutiré à FA est estimé 2 190 000 FCFA soit 3350 Euros. Ils ont tous été interpellés par la Plateforme de la Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC).

Suspectés d’utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personne physique, enregistrement illégal de communication privée, menaces de publication d’image à caractère sexuel, chantage suivi d’escroquerie sur internet, les cinq individus ont été déférés devant le parquet  d’Abidjan.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment