12192018Headline:

Abidjan: Deux bandes de jeunes se sont violemment affrontées, armés d’armes blanches, ces jeunes gens se sont bagarrés jusqu’au sang à Attécoubé.

La soirée du samedi 10 novembre 2018 a été particulièrement secouée par des bagarres rangées au quartier Locodjro, dans la commune d’Attécoubé.
Deux bandes de jeunes se sont violemment affrontées, selon des sources sécuritaires. Armés d’armes blanches ainsi que de matériels de travail de garage, ces jeunes gens se sont bagarrés jusqu’au sang. Un groupe en provenance de la commune de Yopougon, précisément du quartier Koweit, a fait face à une bande surarmée à Locodjro, lorsqu’il y a débarqué. Cette nuit, des riverains, surpris, ont dû se terrer et des clients de maquis-bar ont dû fuir les lieux de joie.

Au cours de cette baggare, Fofana Moussa, âgé d’environ 20 ans et mécanicien, a reçu un violent coup à la tête. Il s’est affaissé en sang ; les pompiers qui ont été alertés, se sont rendus sur place pour apporter secours à toutes les victimes. Malheureusement, de sources médicale et familiale, Fofana Moussa est décédé aux urgences du Chu de Yopougon.

À l’origine de ces affrontements sanglants, se trouve un règlement de compte entre des jeunes de Yopougon-Koweit, qui se sont rendus, ce samedi soir à Locodjro, avec des armes, pour « venger deux de leurs amis ». Ces derniers auraient été bastonnés précédemment par des jeunes de Locodjro. C’est cet affront qu’ils sont allés laver dans le sang. Une plainte a été déposée, et la Police a ouvert une enquête pour mettre la main sur les auteurs de cette violence qui a conduit à une mort d’homme.

Cette partie de Yopougon, qui fait frontière avec la commune d’Attécoubé, est sous le feu des projecteurs, eu égard aux nombreuses violences qui s’y perpétuent depuis un certain temps.

M’BRA Konan

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment