06222018Headline:

Abidjan : Elle se retrouve infectée par l’hépatite B après avoir fumé de la chicha dans un bar

Si le phénomène de chicha a pris de l’ampleur à Abidjan, ce n’est sans ignorer les dangers que cela puisse entrainer. Une jeune ivoirienne s’est vue infectée par le virus d’hépatite B après avoir fumé de la chicha dans un bar de Marcory. Elle est internée dans une clinique de la place pour y recevoir des soins.

 

Le médecin l’ayant diagnostiquée a rapporté l’information à un média proche. Selon lui, sa patiente, jusqu’alors bien portante, a été infectée via l’embout du système qui permet de fumer la Chicha.

Pour l’intérêt général, une enquête a été menée pour en savoir plus sur ce phénomène de mode

En effet, les embouts proposés aux clients sont simplement emballés dans des petits sachets confectionnés sur place sans aucune véritable mesure d’hygiène.

Et le matériel est à la disposition de tout le monde puisqu’aucun contrôle médical n’intervient chez le client avant utilisation.

Le médecin tenu par le secret professionnel a par ailleurs sensibilisé sur les risques de certaines maladies telles que la tuberculose qui sont liées à la consommation de la chicha.

Fumer de la chicha est extrêmement dangeureux.

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment