12172018Headline:

Abidjan: Grande tension entre acteurs sur l’axe Abobo-Adjamé; Tout sur cette affaire…

Chaude journée que celle enregistrée sur l’axe Abobo-Adjamé ce lundi 3 décembre 2018. C’est que syndicalistes, chauffeurs de transports en commun (gbaka) et forces de l’ordre étaient à couteaux tirés.

A en croire certaines sources, tout serait parti d’une opération de contrôle de pièces des véhicules de transports en commun appelés gbaka assurant la liaison entre Abobo et Adjamé. Les conducteurs dont les véhicules n’étaient pas en règle se sont ainsi vus immobiliser par les forces de l’ordre qui veillaient. Ce qui aurait fâché syndicats de transporteurs et conducteurs qui n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement.

Les premiers ont ainsi obligé l’ensemble des transporteurs de la ligne à suspendre leurs activités, barrant au passage une bonne partie de l’autoroute, quand les conducteurs eux-mêmes, dans leur grande majorité observaient la « grève ». Selon le directeur général du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier, Diaby Ibrahim que nous avons joint par téléphone dans l’après-midi, il s’est juste agi d’une friction entre les différentes parties. Laquelle, a-t-il assuré, s’est très vite réglée. « Il a juste fallu avoir un mouvement rien de plus. Là tout est stable. », a-t-il confié.

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment