07242019Headline:

Abidjan: La voiture des policiers lui ôte la vie…

Samedi 15 Décembre 2018 –  Un fait non moins dramatique dans le quartier de Cocody Angré 7ème tranche survenu dans la nuit d’hier vendredi à ce samedi.
Issa Koné, est décédé après une altercation avec une patrouille de police qui a confisqué les pièces de son véhicule, suite à un contrôle de routine, comme rapporté à KOACI par un témoin sur place.

Les événements se sont déroulés, à en croire notre source, samedi matin aux environs de 01H quand une patrouille de police après avoir arrêté le véhicule de Issa Koné, a décidé de partir avec les pièces de la voiture, sans nul doute en raison d’une infraction (assurance, contrôle technique….) constatée, comme d’usage. 

L’homme dans son désir de ne pas voir les policiers emporter les pièces de sa voiture va s’accrocher au véhicule de patrouille de ces derniers.
Rebecca Sery, témoin de la scène raconte les faits.

“Hier nuit vers 01h à quelques mètres de la pharmacie de la 7ème tranche à Angré  un monsieur a été arrêté par la police. Les raisons, je ne les connais pas vu que nous étions un peu loin de la scène assis sur une terrasse. 

les policiers ont pris les pièces du véhicule du monsieur et ont décidé de partir avec. 

Le monsieur ne voulait pas les laisser partir avec les pièces de sa voiture et voyant que les policiers voulaient démarrer il s’est accroché à la voiture des policiers qui ont quand même démarré. Le monsieur a été trimbalé sur une petite distance avant de tomber de façon violente sur le bitume. Ce fait a causé sa mort. 

La voiture de police  n’a même pas pris la peine de s’arrêter. Ce sont des chauffeurs de taxi et une voiture d’une marque de boisson non alcoolisé et nous les habitants du quartier qui sommes restés autour du corps du monsieur.

Quelques temps après, Il y’a eu une voiture de policequi est arrivée, je ne sais dans quel but mais 10min après elle était repartie.

Une dame et un monsieur sont arrivés avec une détresse effroyable. J’entends toujours les pleurs et les cris de cette femme. Je suppose que c’était la femme ou un membre de la famille du monsieur 

Une ambulance est finalement arrivée 1h plus tard pour emporter le corps qui était la inerte avec un flux de sang conséquent qui s’échappait de la tête. Ce qui me choque depuis hier c’est le fait les policiers n’aient même pas pris le temps de s’arrêter pour voir si le monsieur allait bien. Ils l’on laisser coucher là, comme ça”, rapporte Rebecca Sery.

Reste à savoir si à la suite d’une enquête, les responsabilités seront situées.

Jean Chrésus 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment