12122018Headline:

Abidjan, plaque tournante du trafic international de cocaïne.

C’est un sacré coup de filet que vient de réaliser la Douane brésilienne dans sa traque aux narcotrafiquants. Une importante quantité de cocaïne à destination d’Abidjan a été saisie au port de Santo, au Brésil.

La consommation et le commerce illicite de drogue est une triste réalité en Côte d’Ivoire. Pour ceux qui sont encore sceptiques, voilà des faits qui vont bien vite leur faire changer d’avis. En effet, une cargaison de 1195 kg de cocaïne savamment placée dans des rouleaux en acier a été saisie au port de Santo au Brésil. Cette importante quantité de drogue avait une destination précise, le Port autonome d’Abidjan (PAA) en Côte d’Ivoire.

La Douane brésilienne, en parfaite collaboration avec la Police, a réussi à mettre la main sur cette substance prohibée, qui est pourtant un commerce très florissant à travers la planète. Au bout d’une opération d’environ trois heures, toute la coc a été saisie et placée dans les entrepôts des Gabelous.

A qui était destinée cette cocaïne à Abidjan ? Existe-t-il un cartel de la drogue sur les bords de la lagune Ébrié qui dirige ce trafic illicite ?

Notons que la Côte d’Ivoire est aussi bien une zone de transit qu’un haut lieu de consommation de la drogue. Cette saisie opérée au Brésil devrait pousser les autorités ivoiriennes à s’intéresser de près à ce réseau de trafiquants qui semble avoir pignon sur rue à Abidjan et dans plusieurs autres villes du pays. Car la présence des nombreux fumoirs (centre commercial de la drogue), toujours démantelés, mais reconstitués aussitôt, dénote de l’ampleur du fléau dans le pays.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment