11212018Headline:

Abidjan: Reprises des élections municipales à Port-Bouët dans un mois.

La commune de Port-Bouët devra attendre encore un mois avant de connaître son nouveau Maire. Et pour cause, le scrutin du 13 octobre dernier a été invalidé du fait de la destruction des procès-verbaux par des vandales. Les élections couplées municipales et régionales, qui se sont tenues le 13 octobre dernier sur l’ensemble du territoire ivoirien, ont été émaillées de violences par endroit. Même si la Commission électorale indépendante (CEI) a pu proclamer les résultats par dans la majorité des circonscriptions électorales, ce n’est pas le cas pour Port-Bouët où l’institution dirigée par Youssouf Bakayoko s’est retrouvée dans une impossibilité totale de proclamer le vainqueur dudit scrutin.

En effet, des individus armés circulaient déjà tôt le matin dans la commune à bord de véhicules 4×4 pour intimider les électeurs. Et comme si cela ne suffisait pas, d’autres quidams armés de gourdins ont fait irruption dans des centres de vote, détruisant le matériel électoral et déchirant tous les procès-verbaux de vote.

Face à une telle situation, la CEI n’a eu d’autres choix que d’annuler le scrutin municipal de Port-Bouët, et d’appeler à une nouvelle élection dans un délai d’un mois fixé par décret, conformément aux textes en vigueur en la matière, ainsi que l’a indiqué Me Alley Victoire, Porte-parole de l’Institution.

Notons qu’aux Municipales de Port-Bouët, sont candidats le ministre Siandou Fofana du RHDP unifié, Dr Emmou Sylvestre, candidat du PDCI, et l’indépendant Kouassi Tayoro Lucien

Communiqué de la CEI à propos des élections à Port-Bouët
Réuni en ce jour 15 octobre 2018 la Commission centrale de la Commission Electorale Indépendante, considérant que conformément aux textes en vigueur, la CEI a organisé le 13 octobre 2018 l’élection des conseillers municipaux dans la circonscription électorale de Port-Bouët commune.

Considérant que malgré quelques dysfonctionnements, le scrutin s’est globalement bien déroulé.

Considérant par ailleurs qu’à la fin des opérations de vote et de dépouillement exécutées dans les différents bureaux de vote, la Commission Electorale Indépendante 1 de Port-Bouët s’apprêtait à compiler lesdits résultats lorsque des vandales ont fait irruption dans la salle et ont méthodiquement détruit tous les procès-verbaux entreposés en ces lieux, rendant ainsi toute compilation impossible. Décide,

Art 1 : l’élection des conseillers municipaux dans la circonscription électorale de Port-Bouët commune est annulée,

Art 2 : conformément à l’article 160 du code électoral, il sera procédé à de nouvelles élections dans la circonscription électorale de Port-Bouët commune dans un délai d’un mois.

Art 3 : la date de la prochaine élection des conseillers municipaux de la circonscription électorale de Port Bouet commune sera fixée par décret pris en conseil des ministres sur proposition de la Commission Electorale Indépendante.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment