12102018Headline:

Abidjan: Yopougon, un jeune homme tué par balle dans son quartier

La vie sur terre s’est définitivement terminée pour le jeune Élysée Brou Kouao, âgé de 24 ans. Victime d’un meurtre, son corps sans vie est allé donner un peu plus de relief, à la liste des pensionnaires des casiers frigorifiques, de « Sipofu », la morgue située sur la route menant à Dabou, dans la commune de Yopougon.

Mais dans quelles circonstances exactes, ce jeune garçon, à qui on ne connaît pas d’emploi fixe et qui vit au quartier « Solic 3 », à Yopougon-Sogefiha, a trouvé la mort ? Ce serait vraiment prétentieux de dire que l’on maîtrise véritablement les circonstances exactes, dans lesquelles le drame s’est produit. Faut-il préciser, dans son quartier d’habitation.

Toutefois, de nos sources, on apprend que le lundi 2 juillet 2018, aux alentours de minuit, un habitant du quartier « Solic 3 » entend une détonation d’arme à feu, juste à l’arrière de son domicile. Un coup de feu qui le fait tressaillir de peur. Mais bravant un tout petit peu la peur, l’homme ouvre discrètement la fenêtre, donnant sur l’arrière de sa maison. Et par la petite ouverture qu’il se fait, il voit étendu au sol, Elysée Brou Kouao, mal en point, se vidant de son sang. Cet habitant, également, remarque et identifie surtout, un autre jeune du quartier tentant de relever le blessé.

D’ailleurs, celui-là va abandonner cette entreprise, et prendre la fuite, quand quelques riverains qui ont entendu le coup de feu, et qui habitent à la ronde, vont tenter de comprendre ce qu’il se passe. Ce sont d’ailleurs ces riverains qui évacuent Élysée Brou Kouao, dans une clinique médicale du quartier. Malheureusement, le pauvre ne survivra pas à ses graves blessures, faites par balle, à l’épaule droite. Il a perdu trop de sang.

Informés du drame qui apparaît comme un crime, des agents de police se rendent à la clinique médicale, pour constater le décès. Puis, ils se déportent dans le quartier, à l’endroit où les faits se sont produits.

En vue d’en établir les circonstances, les policiers mènent une enquête de voisinage. Mais des témoignages qu’ils recueillent, les renvoient tous, selon nos sources, au fameux jeune homme du quartier, qui a été surpris en train de tenter de remettre sur pied Élysée Brou Kouao, grièvement blessé par balles. Il serait donc suspecté du meurtre. A tout le moins, qui sait ce qu’il s’est passé exactement. En tout cas, on pense qu’avec lui on saura si ce qui est arrivé, est un règlement de comptes entre voyous dont lui-même. Ou si tout simplement, il a été témoin de la mort du jeune Elysée Brou, par les soins d’agresseurs armés.

Malheureusement, il se trouve que ce sachant s’est volatilisé dans la nature. Présenté comme le suspect numéro un dans cette affaire criminelle. Son témoignage, très important, est donc plus qu’attendu. Notamment pour les besoins de l’enquête ouverte. En attendant qu’elle aboutisse, le corps de la victime est gardé à la morgue « Sipofu ».

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment