09212018Headline:

Abidjan: Yopougon, un nouveau-né vivant, jeté dans la broussaille

Un nouveau-né qui porte encore son cordon ombilical a été découvert dans la broussaille, où l’avait sans doute jeté son ou sa géniteur (trice). Cette affaire qui heurte le bon sens humain, se déroule au quartier « Micao », à Yopougon.

Pour ce qui est des faits, nos sources informent que le matin du jeudi 26 avril 2018, une jeune commerçante d’une vingtaine d’années, portant les initiales A.S., prend sa marchandise et se rend comme d’habitude à son lieu de vente. C’est dans son quartier à « Micao ».

Mais à peine s’installe-t-elle, que son attention est attirée par des pleurs d’un nouveau-né. Des pleurs en provenance de la broussaille, à proximité de son lieu de commerce. La vendeuse, malgré son jeune âge, n’en demeure pas moins animée par l’instinct maternel. Alors, elle se lève et va voir ce qu’il se passe. C’est là qu’elle découvre dans la broussaille, un nouveau-né de sexe féminin, âgé apparemment de quelques heures.

A relire: Un bébé de 4 mois enlevé et égorgé

Elle récupère le bébé et sur conseil de son entourage, se rend avec lui au commissariat de police du 23ème arrondissement. Elle y explique tout. Finalement, le môme est mis à la disposition de la pouponnière de la commune de Yopougon, par les agents de police. Toutefois ces derniers mènent une enquête en vue de débusquer les géniteurs de la gosse, qui ont cru bon s’en débarrasser, en le jetant dans la broussaille. Ainsi, l’on saura les motivations de cet acte, qui n’est pas loin de s’apparenter à un infanticide.

 

lifodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment