12172017Headline:

Abobo : Des jeunes gens tués et jetés dans un ravin

Dans l’après-midi du lundi 27 novembre 2017, les corps sans vie de deux individus, de jeune âge, gisaient au fond d’un ravin, au quartier « Sagbé », dans la commune d’Abobo. Cette macabre découverte intrigue forcément.

C’est pourquoi, de nombreux riverains déboulent sur les lieux. Qui pour chercher à comprendre ce qu’il s’est passé. Qui pour, probablement, identifier les défunts.

A en croire nos sources, la police est immédiatement informée. Et des agents des forces de l’ordre se rendent sur place, en vue de procéder à un constat d’usage.

Ensuite les deux corps sont extraits du ravin, avec d’affreuses blessures, un peu partout. Du fait de leurs visages horriblement tuméfiés, l’exercice de leur identification, s’avère quasiment impossible. Aussi, vraisemblablement objets de lynchage, ces quidams n’avaient sur eux, aucun document administratif pouvant permettre leur identification.

 

Mais qui sont-ils et que leur est-il exactement arrivé ? A ce niveau, nos sources rapportent que les deux individus sont des enfants en conflit avec la loi, communément dénommés « microbes ». La nuit des faits, ils s’adonnaient encore à des agressions dans le quartier avec leur groupe. Et à la suite d’une révolte de populations, qui bravent la peur, ces deux-là sont chopés. Ce, après une course-poursuite.

Les populations qui en ont ras-le-bol de leurs agissements, et de la terreur qu’ils sèment, refusent alors de les livrer à la police. Elles les battent plutôt, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Et la suite, on la connaît. Leurs bourreaux se débarrassent de leurs cadavres, en les précipitant dans le ravin.

En attendant qu’une enquête policière clarifie tout, les dépouilles sont enlevées et conservées à la morgue.

Madeleine TANOU

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment