09262017Headline:

Abobo et Adjamé paralysés par les chauffeurs de gbakas/Un des leurs « tué » par le CCDO

greve

 Un des leurs « tué » par le CCDO, les conducteurs de Gbaka (mini cars) en colère à Abidjan

Les conducteurs des mini cars de transport en commun, appelés « Gbakas » observent un arrêt de travail, depuis ce mardi matin, dans des quartiers d’Abidjan, a appris l’AIP de sources concordantes.

Un des leurs, prénommé Adamo, serait décédé au cours d’une altercation avec des agents du centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), une unité d’élite des forces de sécurité, ont avancé, sur les motifs de ce mouvement d’humeur, des témoins à Abobo et Yopougon joints au téléphone par l’AIP.
(AIP)

Commentaire d’un riverain
«Pour un mouvement de protestation dû à la mort d’un chauffeur de gbaka ou je ne sais quoi doit-on empêcher la SOTRA , les woro woro ou les taxis de circuler ? J’ai vu des individus en train de jeter des pierres sur les autobus de la SOTRA , faire descendre des clients des taxis. »

Grève des chauffeurs de gbakas: Abobo et Adjamé paralysés depuis ce matin

Depuis ce mardi matin, les conducteurs de transports en communs sont entrés en grève. Ils manifestent contre le décès d’un des leurs à Adjamé. Les gbakas ne circulent pas jusqu’à nouvel ordre.

Les usagers sont contraints de se déplacer à pied pour la plupart. Tout est parti d’une altercation entre chauffeurs et le CCDO lundi vers 22 heures près de la gare nord de la Sotra. Des sources sur place expliquent ceci : «Le chauffeur de gbaka a mal stationné son véhicule, obstruant la voie (…). Fuyant à pied à la vue d’une patrouille du CCDO, il s’est affaissé quelques minutes plus tard», expliquent ces sources, ajoutant, que « le chauffeur essoufflé, a été transféré à la brigade de la gendarmerie d’Adjamé non loin de Mirador où il a rendu l’âme d’une crise cardiaque avant l’arrivée des sapeurs-pompiers militaires». Cette gendarmerie s’est vue vandalisée par de présumés transporteurs. Difficile de comprendre un tel acharnement alors que ce chauffeur malheureux a perdu la vie à cause d’une crise cardiaque. En attendant, les populations de cette commune sont livrées à elle-même pour se déplacer.

Les usagers sont contraints de se déplacer à pied pour la plupart. Tout est parti d’une altercation entre chauffeurs et le CCDO lundi vers 22 heures près de la gare nord de la Sotra. Des sources sur place expliquent ceci : «Le chauffeur de gbaka a mal stationné son véhicule, obstruant la voie (…). Fuyant à pied à la vue d’une patrouille du CCDO, il s’est affaissé quelques minutes plus tard», expliquent ces sources, ajoutant, que « le chauffeur essoufflé, a été transféré à la brigade de la gendarmerie d’Adjamé non loin de Mirador où il a rendu l’âme d’une crise cardiaque avant l’arrivée des sapeurs-pompiers militaires». Cette gendarmerie s’est vue vandalisée par de présumés transporteurs. Difficile de comprendre un tel acharnement alors que ce chauffeur malheureux a perdu la vie à cause d’une crise cardiaque. En attendant, les populations de cette commune sont livrées à elle-même pour se déplacer.

Vanessa A.

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment