07222017Headline:

Abobo/ Fusillade entre la police et des hommes armés-des morts

fusillade

La Police criminelle était, depuis un moment, aux trousses d’un gang qui s’est, apprend-on, rendu auteur de plusieurs attaques à main armée. Et jusque-là, ces criminels réussissaient à se glisser dans les trous de la nasse tendue par les flics.
Mais là, le lundi 1er août 2016, selon nos sources, une information anonyme parvient aux agents des forces de l’ordre, indiquant que ces malfaiteurs, au nombre de trois, séjournent en ce moment-même dans un hôtel, à Abobo. Bien évidemment, les policiers effectuent une descente prompte sur cet hôtel dont la position géographique, leur a parfaitement été indiquée, au quartier Akéikoi.

Sur les lieux, il revient que les criminels, une fois au fait de la présence de leurs ennemis jurés, engagent les hostilités. S’ensuit alors une fusillade au cours de laquelle, on déplore, selon notre source, deux morts dans le camp des scélérats. A en croire une autre source, le gang serait composé de quatre criminels et qu’il y aurait eu trois abattus. Ces gangsters, bien connus dans le quartier sous les pseudonymes « Sroka », « La Java » et « Kangourou », étaient également des syndicalistes qui, dit-on, traumatisaient les transporteurs.

Madeleine TANOU

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment