09252018Headline:

Aboisso: Drame un minicar fait des tonneaux dans un champ de manioc, des blessés

Un minicar de transport en commun a fait une violente sortie de route, à quelques kilomètres de la ville d’Aboisso. Des blessés sont à déplorer.

En effet, le samedi 9 juin 2019, nous empruntons un minicar à Aboisso, pour une mission à Ehania, localité située à une quarantaine de kilomètres de là.

Parvenus entre les villages de Sanhouman et Kassikro, 16 kilomètres après Aboisso, notre conducteur se déporte sur le bas-côté de la chaussée, gare le véhicule et coupe le moteur. Puis, il descend de l’engin. Il est imité par l’ensemble des occupants du véhicule.

Renseignement pris, pour expliquer cette halte imprévue, notre chauffeur a aperçu dans un champ de manioc, à proximité, un minicar avec les quatre roues en l’air. Une posture qui indique qu’un accident de la circulation vient de se produire.

Sur place, nous grossissons le nombre des autres usagers de la route, qui se regroupent autour du minicar accidenté. Les supputations vont bon train. Les traces de freinage sur le bitume laissent croire, que le véhicule a effectué une sortie de route, avant de se retrouver dans le décor, les quatre roues en l’air.

Un témoin dit oculaire explique que le chauffeur du véhicule accidenté, qu’il connaît bien, a quitté, il y a quelques minutes, la gare routière d’Aboisso pour se rendre à Ehania.

Toujours à en croire notre source, le chauffeur tente d’effectuer un dépassement, mais le « Kia » qu’il voulait larguer, ne lui en donne pas l’occasion. Cela, en accélérant soudainement, on ne sait pour quelle raison.

Malheureusement, arrive en face, un camion. Voulant éviter la collision avec le mastodonte, le malheureux chauffeur du minicar se rabat périlleusement sur la droite. Il perd ainsi le contrôle de son véhicule qui fonce dans le décor, non sans faire plusieurs tonneaux.

Le témoin poursuit son récit, pour dire que de bonnes volontés ont extrait du véhicule accidenté, trois individus blessés, pour les conduire vers un Centre de santé.

La brigade de gendarmerie d’Aboisso, alertée, a effectué le constat d’usage, avant que le minicar, immatriculé 7726 HC 01, ne soit retiré de la broussaille.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment