09192020Headline:

Accident de la route/Koumassi : Un couturier percute l’arrière d’un taxi et se retrouve sous un bus

accident koumassi

La grande propension des chauffeurs de taxis à freiner immédiatement et sans aucune précaution à la vue d’un client, a été à la base d’un drame survenu à Koumassi.

Un drame dans lequel on déplore un mort. Sur les faits, nos sources rapportent que dans la nuit du mercredi 22 octobre 2014, au volant de son taxi-compteur de marque Toyota, immatriculé 884 GC 01, A. Nuru en est encore à rechercher des clients. On le voit ainsi partir du grand carrefour de Koumassi, pour la commune de Port-Bouët. Mais lorsqu’il parvient à hauteur du carrefour du camp commando, il est subitement hélé par un client. Là, sans même se soucier de qui le suit, il freine brusquement. Manœuvre imprudente.

Vu que le couturier Amani Kouakou Jean-Pierre cramponné à sa moto et qui le suivait, vient violemment percuter l’arrière de son taxi. Le pauvre couturier, dans le choc, est livré à un vol plané qui hélas, s’achève sous un bus de la Sotra. Le mastodonte surpris, l’écrase net. Point n’est donc besoin de dire que l’infortuné qui rentrait de ce pas à son domicile, à Port-Bouët, est tué sur le champ.

Informés du drame, des éléments du commissariat de police du 6ème arrondissement se déportent sur place, pour le constat d’usage. Après quoi, le corps est enlevé par les services des pompes funèbres et transféré à la morgue d’Anyama. Quant au chauffeur du taxi par qui le drame est arrivé, il est interpellé et gardé à vue. Tou (…)

Lire la suite sur linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles