01282021Headline:

Accident grave d’un préfet de police au quartier commerce de Bouaké

A Bouaké, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et les populations, comme un seul homme, prient pour le préfet de police Mobio Maxim afin qu’il retrouve la santé. Le patron des policiers de deuxième grande ville de Côte d’Ivoire a été victime d’un grave accident de la circulation dans la nuit du mardi au mercredi 6 janvier 2021, sur les coups d’une heure du matin.

Selon nos sources, le commissaire Mobio, à bord de son véhicule de commandement, circulait (il a l’habitude de patrouiller seul) lorsqu’il parvient au feu tricolore du quartier Commerce, au niveau de la pharmacie communément appelée “Pharmacie Kodjo”. Le feu étant passé au vert, l’homme de sécurité qu’il est, s’engage alors pour poursuivre son chemin. Que non, il n’ira pas loin car, dans sa folle course, un véhicule de marque Kia, de type Sportage, en provenance de la capitale économique, Abidjan, ne respectant aucun code de la route, fonce sur le véhicule du préfet de police après avoir brûlé le feu qui était pourtant passé au rouge à leur niveau. La collision est inévitable. Les deux véhicules se retrouvent dans le décor. Le commissaire Mobio perd connaissance à cause de la violence du choc.

Témoin de cet accident, quatre jeunes de Bouaké ont porté secours au préfet Mobio Maxim en le conduisant directement aux urgences du CHU de Bouaké. A en croire notre informateur, les effets personnels de l’accidenté (ses téléphones portables, son arme de dotation et autres documents) ont été sauvegardés par ces quatre personnes qui les ont remis, peu de temps après, à l’adjoint. Du préfet de police. Quant aux quatre occupants de la Kia, deux militaires et deux civils, ils s’en sortent avec quelques égratignures.

lebanco.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles