12192018Headline:

Accident routière: Un collaborateur du Premier ministre et un stagiaire au sein de ladite institution, ont perdu la vie à Djébonoua.

Alors qu’ils venaient prendre part aux cérémonies de 7è jours du décès de la sœur cadette de Sanogo Bakary, conseiller spécial et directeur de la communication du Premier ministre, décédée dès suite d’une longue maladie, mardi dernier à Bouaké, un collaborateur du Premier ministre et un stagiaire au sein de ladite institution, ont failli perdre la vie, ce dimanche 18 novembre 2018.
L’accident qui s’est produit aux environs de 9h30 à Assengou, village de la commune de Djébonoua, situé à une dizaine de kilomètres de Bouaké, a fait quatre morts sur le champ et trois blessés dont l’un dans un état grave. Ces derniers ont été évacués aux urgences chirurgicales du centre hospitalier universitaire (Chu) de Bouaké par les éléments des sapeurs-pompiers où ils ont été immédiatement pris en charge.

N’ayant pu avoir les témoignages des survivants pour nous donner une idée sur les circonstances de ce tragique accident, il faut savoir que c’est à bord d’un véhicule Audi de couleur noire immatriculée 7715 FS 01, Koné Issa de la primature qui était au volant et Konaté Ben, stagiaire au service communication de la primature, ont pris la route pour se rendre à Bouaké dès le lever du soleil.

Malheureusement au sortir du village d’Assengou, on ne sait pour quelle raison, un véhicule de la marque Opel de couleur bleue nuit portant l’immatriculation 957 FL 01 qui venait en sens inverse, s’est retrouvé face à face avec la Audi. Les deux véhicules qui étaient lancés certainement à vive allure, n’ont pas pu éviter le choc frontal.

L’Opel qui n’a pu résister à la robustesse de la Audi sera réduite pratiquement à un amas de fer dans lequel seul Namory Cissé sur les cinq occupants aura la vie sauve, au moment du choc. Il a fallu près de 2h de temps aux sapeurs-pompiers pour extraire les personnes décédées de ces ferrailles. Les agents des pompes funèbres qui veillaient au grain ont transféré les corps à la morgue de l’Ivosep.

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Djébonoua étaient sur les lieux dès les premières heures de l’accident pour identifier les victimes, faire le constat d’usage et mener les premières enquêtes pour en déterminer les circonstances qui ont concouru à cet accident.

Il faut noter que cet accident a perturbé la circulation sur cette Route nationale (RN 3) durant plusieurs heures.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment