04042020Headline:

Accro au sexe elle avoue avoir couché avec 130 hommes et contracté plusieurs IST

Une femme britannique a parlé de ses relations passées et de sa folle dépendance sexuelle.

La jeune femme nommée, Frankie Considine, affirme avoir couché avec 130 hommes à l’âge de 28 ans, dont quatre gars en 24 heures pour son 21e anniversaire.

Au cours de ses luttes contre la dépendance sexuelle, le mannequin qui a perdu sa virginité à l’âge de 14 ans feignait d’être malade pour ne pas se rendre au travail pour avoir des relations sexuelles.

Selon Considine, il est clair que sa dépendance au sexe a eu un impact sur sa santé mentale et physique. Elle est tombée dans la dépression, est tombée enceinte sans savoir qui était le père et a contracté plusieurs IST, avant de recevoir un diagnostic de dépendance sexuelle.

S’adressant à Fabulous Digital, Frankie a révélé comment son désir sexuel qui découlait du divorce de ses parents et la relation qu’elle avait avec son corps l’a poussée à tricher au cours d’une relation de quatre ans avec son ex-petit ami.

Elle a déclaré à la publication: “Même si j’ai adoré, j’avais des relations sexuelles avec quelqu’un au moins tous les quinze jours.”
Lorsque sa mère est décédée après une bataille d’un an contre le cancer, Frankie a mis fin à sa relation et a commencé à avoir des relations sexuelles avec des gens au hasard.

Au cours des trois années qui ont suivi, la mannequin croit avoir couché avec 80 hommes, dont certains étaient des coups d’un soir, tandis que d’autres ont eu plusieurs connexions.

Elle a expliqué: «Je n’étais pas intéressée à boire ou à prendre da la drogue. Le sexe était mon mécanisme d’adaptation. C’était surtout le plaisir du sexe mais aussi l’intimité, être avec quelqu’un près de toi, qui a remplacé la perte de ma maman. »

Elle a également révélé qu’elle avait couché avec quatre hommes en 24 heures lors de son 21e anniversaire à Brighton. À l’âge de 22 ans, elle a découvert qu’elle était enceinte et ne pouvait pas identifier le père entre six partenaires possibles, alors elle a décidé d’avorter l’enfant.
Plus tard, Frankie a rencontré un homme de Tinder avec qui elle avait une relation intermittente en 2014. Mais en avril 2017, elle est tombée enceinte et a donné naissance à une petite fille en janvier 2018.

Six mois après avoir eu l’enfant, Frankie et son partenaire ont rompu et elle a donc commencé à voir un thérapeute avant de recevoir un diagnostic de dépendance sexuelle à l’âge de 26 ans.
Elle a expliqué: «Il y a tellement de stigmatisation dans le fait d’être accro au sexe. Les gens pensent que c’est une excuse, mais nous ne sommes pas des conneries. C’est une véritable maladie. “

Néammoins, elle est maintenant réservée et dit qu’elle ne voudrait pas faire l’amour tout de suite quand elle recommencera à voir quelqu’un.

Frankie a conclu: “Je suis très réservée maintenant. Si je vois quelqu’un, je ne veux pas faire l’amour tout de suite. S’ils l’initient ou veulent en parler, ils sont presque bloqués sur mon téléphone – j’ai peur. J’ai peur si je couche avec eux trop tôt, vais-je redescendre dans la spirale? “

AfrikMag.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles