09212018Headline:

Affaire: Des individus qui faisaient mine d’être des affamés, ont réussi avec cette diversion, à attaquer avec succès une boulangerie à Koumassi.

Des individus qui faisaient mine d’être des affamés, en quête de casse-croûte, ont réussi avec cette diversion, à attaquer avec succès une boulangerie. Les faits se sont produits dans la nuit du samedi 25 août 2018, à Koumassi.

A en croire nos sources, c’est aux alentours de 22h, que quatre individus se présentent à la boulangerie. Ils soutiennent revenir d’une partie de beuverie, et qu’ils crèvent à ce moment-même la dalle. Et pour prouver qu’ils ont un véritable creux, certains parmi ces gars, aux tronches colonisées par la came, se mettent à bailler bruyamment. Laissant entrevoir des gorges horriblement profondes et des dentitions « impolies » avec les pâtes dentifrices et les brosses à dents. Dégoûtant.

Mais ce que tout le monde ignore, c’est qu’au-delà de ce spectacle infect que ces quidams présentent là, ils ont un autre à faire valoir. Et qui n’a rien du tout de marrant. Au contraire. En effet, alors qu’ils n’ont pas du tout prévu un tel scénario, les employés de la boulangerie sont totalement surpris, de se rendre compte que ces individus, qu’ils prenaient pour des rigolos, sont des malfaiteurs endurcis.

En effet, prenant tout le monde de cours, deux de ces sombres inconnus brandissent subitement des armes à feu. Précisément, des pistolets automatiques ; obligeant tous les employés à se tenir à carreau de tout acte de défiance à leur égard. Dans le cas contraire, tout geste de bravade coûtera à son auteur, d’être à jamais refroidi. Le message de ces malfrats qui font peur, passe aisément.

Ayant donc la situation sous plein contrôle, les gangsters vident la caisse d’une somme d’argent, avoisinant les deux millions de F Cfa. Et avant de se tailler dans la nature, ces voleurs s’emparent, par ailleurs, de plusieurs baguettes de pain.

Sortis plus tard de trouille après la fuite des gangsters, des employés de la boulangerie vont alerter la police. Et une enquête est ouverte, dans l’espoir d’épingler les auteurs de l’attaque à main armée.

KIKIE Ahou Nazaire

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment