12162018Headline:

Affaire: La fillette de 8 ans violé a été admise à l’hôpital général de Bingerville pour des soins, dans l’espoir de la remonter avant de juger son présumé bourreau ci-contre, elle décède.

La fillette de 8 ans, présumée victime de viol de la part d’un directeur d’école, aurait rendu l’âme à l’hôpital général de Bingerville.

L’information circule déjà sur des réseaux sociaux. Elle a été confirmée également sur le site du confrère koaci.com. La fillette de 8 ans victime d’un viol à Duékoué est décédée. Boyou Christ-Justine, élève en classe de Ce2 n’est plus de ce monde. Cette fillette aurait été violée à plusieurs reprises par le nommé Yao Fulgence Boukan, instituteur depuis plus de 20 ans et directeur de l’école primaire publique Guitrozon 1 de Duékoué. La disparition de cette môme serait intervenue ce vendredi 14 septembre 2018 à l’hôpital Mère -Enfant de Bingerville où elle était prise en charge.

Du côté de cette officine, aucune source n’a confirmé l’information livrée, selon koaci.com, par une proche parente de la victime. Celle-ci tenant la triste nouvelle du géniteur de la défunte.

La petite Christ-Justine Boyou, après avoir été admise à l’hôpital général de Duékoué, a été transférée à l’hôpital Mère-enfant de Bingerville vue la gravité de son cas. La môme aurait dénoncé son bourreau après un interrogatoire de ses parents consécutivement à un mal dont elle souffrait. Ce mal qui a fini par l’emporter avant que l’on en sache davantage sur le mis en cause, le nommé Yao Fulgence Boukan, et les éventuels mobiles de son acte.

F.D.B

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment