10212018Headline:

Affaire: Le môme de 9 ans aurait échappé à des ravisseurs dans un véhicule de type 4×4 ?

A T D, 9 ans, élève en classe de Ce2 dans une école primaire de Jacqueville, a- t-il été enlevé le jeudi 4 octobre 2018 par des membres de l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection municipale ? En tout cas l’affaire fait grand bruit dans la cité des 3A. Dans la famille du gamin, principalement son oncle, un pasteur portant les initiales K. S. est ferme. ” Mon neveu a été enlevé par des individus encagoulés roulant à bord d’un véhicule du staff d’un candidat”, tranche-t-il lorsque nous l’avons joint par téléphone le vendredi 5 octobre dernier. ” Ce jeudi 4 octobre à 19 h, j’envoie mon neveu (A. T. D.) à la boutique située à 50 mètres pour prendre des baguettes de pain. Les minutes passent et il ne revient pas. Alors, je décide d’aller le chercher. Une fois sur les lieux, le boutiquier me signifie que le garçonnet a pris les pains et qu’il est déjà parti. Pris de panique, je me mets à le chercher. Tout le quartier Résidentiel est fouillé. Point de A. T. D.”, raconte-t-il sa mésaventure, précisant qu’il avait saisi la gendarmerie locale pour qu’une battue soit organisée à l’effet de retrouver le gamin. Et c’est à 22 heures, toujours selon son oncle pasteur, que l’enfant est retrouvé à la maison. ” Lorsque je lui demande où il était, il me répond qu’il venait d’échapper à un enlèvement. Effectivement, la tenue qu’il portait était en lambeaux, la preuve qu’il a été brutalisé”, révèle-t-il.

Poursuivant, l’oncle du gamin précise que c’est à la gendarmerie que A. T. D. fait le grand déballage. ” Mon neveu dit qu’il se dirigeait vers la maison quand deux individus encagoulés sortis de la pénombre se jettent sur lui. Il est aussitôt balancé dans un véhicule 4×4 noir qui démarre en direction de la mer. Une fois en ces lieux, ses ravisseurs descendus de la voiture se dirigent vers une maison inachevée, l’abandonnant seul dans le véhicule. Une aubaine pour le gamin pour mettre discrètement les voiles. Et de préciser qu’il a eu le temps de bien visionner les posters dont le véhicule incriminé est estampillé”, mentionne l’oncle. Selon lui, il s’agit des membres du staff de campagne d’un candidat aux municipales. Mais, un membre du staff du candidat indexé que nous avons joint ce même jour à 17 h, ironise. “Il s’agit là d’un montage grotesque pour tenter de déstabiliser notre candidat. Cette histoire comporte trop d’incohérences pour qu’elle ressemble à un conte. Que les gens évitent ce genre d’affabulation aux conséquences graves”, a réagi notre interlocuteur.

Vrai ou faux! L’affaire est déjà au-delà du périmètre de Jacqueville. Notons que le jeudi 4 octobre 2018, une très forte délégation conduite par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a animé un meeting pour soutenir les candidats du Rhdp dans les Grands Ponts.

Norbert NKAKA

( correspondant régional)

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment